26 février 2016

Encourager la croissance d'un arbre

Pour l'exposition au profit des enfants malades qui se tiendra à Vienne (Isère) en mars 2016 organisée par l'Association "une Vie un Arbre" 

voici ma contribution

Série Noir&Blanc 34/38, de Stéphane le Pessot

La danseuse Marianne au milieu des autres danseurs du Bauhaus 



Scène inspirée des danseurs du célèbre célèbre Triadisches Ballet (« Ballet Triadique ») créé par 
Oskar Schlemmer, professeur à l’École du Bauhaus (mouvement moderne allemand entre 1920 et 1930), qui signe aussi, en artiste complet, la chorégraphie et les costumes.


un grand merci à toi Qiu, je suis très honorée d'avoir fait partie des destinataires de cette série limitée, sans compter que tu as vraiment bien choisi ton sujet, cela me plait infiniment.

23 février 2016

D02 - de Pascale Championnet, une demoiselle de Calais,

"Dentellebleue de Calais" est venue me visiter,  avec sa robe très sophistiquée bien jolie



merci Pascalou 

18 février 2016

A la manière de Keith Haring, pour Françoise

Dans la série des peintres, challenge de Katédine pour le mois de février :
 carnaval ou Saint-Valentin, à la manière de Keith Haring 

(contraintes : fond coloré, silhouettes, contours noirs, couleurs vives)


Bien qu'ayant  peu d'affinités avec ce peintre, peut-être parce que ses personnages ont été beaucoup vus et beaucoup repris, j'ai quand même voulu jouer le jeu, à ma manière.


15 février 2016

A la manière de Keith Haring, de Dani

Dans le cadre du challenge de février de Katédine, série des peintres  :
contraintes : Carnaval ou Saint-Valentin,  à la manière de Keith Haring


 Dessin sobre mais tellement explicite pour ce couple amoureux enlacé étroitement s'échangeant un baiser fougueux



et jolie calligraphie toujours appréciée, merci Dani 

11 février 2016

Saint-Valentin, de Françoise

dans le cadre du jeu de la carte postale et du texte inventé lancé par Fred 
des amours inuits au plus près du pôle Nord (là où vivent les ours polaires bien sûr)


un grand merci à toi Zarou, cela me plait énormément !


 texte composé des mots imposés en gras :

En ce jour de la Saint-Valentin, je n'ai toujours pas trouvé de cadeau pour l'élu de mon coeur.
Je ne veux pas provoquer de drame, aussi cherchons... 
Que choisir ? un mouchoir brodé sur le thème du vélo ?  un coquillage trouvé en arpentant les plages de Bretagne ? 
En faisant le tri de mes timbres,  bien au chaud devant la cheminée, je retrouve ce coeur oublié sur l'étagère...
Ce sera un envoi d'art postal sur le thème de l'amour. Original non ?

T02 - Raisins verts d'Isabelle de la Haute-Marne

une superbe illustration de la Fable de la Fontaine "Le renard et les raisins"


merci beaucoup, Isa 52

9 février 2016

Saint-Valentin, pour Marielle

dans le cadre du jeu de la carte postale et du texte inventé, lancé par Fred, 




avec ce texte composé des mots imposés en gras : 




Soirée du  14 février ,  j’attends Valentin.
Tout est fin prêt : la cheminée crépite, il y a du champagne au frais et quelques toasts à déguster comme on les aime.
Ce soir pourtant, j’ai  peur de provoquer une catastrophe : j’ai égaré les 3 jolis coquillages qu’il  m’a offerts le jour de notre rencontre. Talismans de notre amour, ce serait un mauvais présage si je n’arrive pas à remettre la main dessus avant nos retrouvailles.
Réfléchissons. Regardons  dans la cuisine, non.  Dans le tiroir de la table de nuit de notre chambre, non plus. Dans le garage alors, mais non quelle idée!  Dans la cave : sûrement pas.  Reste le séjour mais là non plus. Trois quarts d’heure plus tard, lasse d’arpenter en vain la maison de bas en haut, j’abandonne à contre-coeur.  Où les ai-je donc laissés ?
Mais voilà déjà que j’entends le timbre de la bicyclette de  Valentin, annonçant  joyeusement son retour. Panique.  Un ultime regard alentour,  un dernier tri sur l’étagère de l’entrée et là  miracle, cela me revient : ils sont là blottis dans un  mouchoir en dentelle, au fond de mon sac à main du dimanche.
C’est  le cœur léger que j’ouvre la porte à mon Valentin , tout essoufflé par la montée de la côte  mais réjoui,  son petit  bouquet de violettes à la main.
Valentine.

7 février 2016

Bel oiseau blanc, de France

merci pour ce symbole fort ,  annonciateur de paix, 

merci Florence

D01 - de Jean-Paul

Jolie étude timbrologique sur la dentelle, sur fond bleu, tout ce que j'aime


merci Ursu