19 juil. 2016

Un tableau de Gauguin révolutionnaire, de Michel

Merci pour cet envoi en nombre, Miwag, délicate attention qui plus est, avec un timbre Gauguin absolument superbe !





Paul Gauguin, "Fête Gloanec", huile sur bois, 1888, 38 x 53 cm.  Musée des Beaux Arts d'Orléans

Histoire de ce tableau révolutionnaire par ses couleurs  : regardez bien en bas à droite. Peinte en 1888 pour la patronne de l’auberge dans laquelle il réside, Marie-Jeanne Gloanec, cette toile a la particularité de ne pas être signée Gauguin mais "Madeleine Bernard". Pour que cette œuvre révolutionnaire soit bien acceptée, le peintre voulait faire croire qu’il s’agissait de celle d’une débutante ! L’une des innovations les plus visibles de cette nature morte, ce sont justement les couleurs, totalement arbitraires, utilisées pour la réaliser. Le peintre n’est plus l’esclave du réel, il cherche d’abord à communiquer une émotion à travers ce qu’il représente.

Aucun commentaire: