31 août 2016

Rhapsody in blue, pour Dani

Dans ma boite à trésors, que de bobines de fil bleu jamais répertoriées : c'est chose faite maintenant, avec à la clé, une nouvelle réalisation un peu fantasque 


 j'espère que cette composition te plaira, Dani !

Romance en bleu jacynthe, de Roland

Pour la passionnée de cinéma d'auteur que je suis, aimant beaucoup le travail de la réalisatrice
 Jane Campion, je suis particulièrement gâtée aujourd'hui.
 Roland m'envoie une scène du si beau film "Bright star", dans cette scène où l'héroine est plongée dans la lecture d'une lettre d'amour au milieu d'une véritable mer de jacynthes des bois, 
d'un bleu magnifique!


Bleu est ma couleur préférée pour les fleurs car la plus rare dans la nature
(peut-être mon coté fleur bleue qui s'exprime)
 c'est absolument superbe, merci Rolka !

Deux générations de dentellières, pour Stéphanie


Pour Stéphanie, dont j'admire tant les découpages papier tellement poétiques,
 voici une histoire de transmission d'un savoir-faire manuel entre grand-mère et petite-fille, réunies pour créer côte-à-côte de la dentelle aux fuseaux sur un carreau 


encore une belle histoire de fils, comme je les aime !


29 août 2016

Le "volomaniste", pour Adriane


A l'époque des frères Joseph et Etienne de Montgolfier, tous les voyages aérostatiques sont une véritable révolution : "volomaniste" est le nom donné à ce personnage caricaturé figurant
 sur une estampe du 18e siècle.


Cette satire est probablement dirigée contre Faujas de Saint-Fond, admirateur ardent des frères Montgolfier, qui provoqua une souscription nationale pour leur permettre de renouveler leurs expériences de ballons

Sur cette gravure on aperçoit deux petites montgolfières ayant pour rôle de retenir la cravate du jeune homme, pour faciliter son déplacement (à patins à glace...)


F24 - Fildefériste, par Marielle

Exploit estival d'un amateur de sensations fortes, déambulant sur son fil tendu au dessus du vide ; 
c'est sûrement très beau de la-haut mais je serai incapable d'apprécier, souffrant du vertige !


merci Marie Aile

28 août 2016

L'âme des poètes toujours nous accompagne, pour Jean-Pierre

...longtemps, longtemps, longtemps
après que les poètes ont disparu
leurs chansons courent encore dans les rues...


Cet extrait de la chanson "l'âme des poètes" de Trenet pour remercier Jean-Pierre
de la belle poésie dont il nous gratifie  régulièrement sur le forum "mail-arter à l'infini", 


27 août 2016

Belles japonaises du temps jadis, pour Nadine

Belles dames au repos en costume traditionnel chatoyant dans cette jolie scène nippone
pour Nadine, une toute nouvelle correspondante passionnée elle-aussi par le Japon.


J'espère que ce premier mail-art te plaira.

25 août 2016

F23 - Plus de panne grâce au fil, de Nicole

Drôlement outillée pour réparer les dégâts sur cette ligne électrique, cette technicienne 
prend de sacrés risques avec ses pieds dans l'eau ..., 


mais  que voilà un joli touret pour y bobiner son câble bleu ! 
merci Piggy pour ton humour 

A tire-d'ailes... de papillons, pour Marcelle

Détournement du tableau " Le rêve" de Vladimir Kush afin d'illustrer la poésie du  grand voyage, 


celui autorisé par une imagination fertile et le soupçon de folie nécessaire 
pour vagabonder au pays des rêves 

pour toi Miss-Yves !

23 août 2016

Le temps qui passe, de la part de Roland

De la part d'un tout nouveau correspondant souhaitant faire des échanges de mail-art avec moi : d'abord une enveloppe très haute en couleurs, au graphisme moderne 


 puis une carte dont les pièces d'horlogerie symbolisent les rouages de la vie et du temps qui passe 


merci Rolka ! A mon tour d'aller découvrir ton univers pour te préparer une réponse 

Alors on danse, pour Stéphane

Pour l'anniversaire de Stéphane, amoureux du pliage et du papier, voici une petite composition
à ma façon : sur un tissu "japonisant" avec des empreintes de feuilles comme il les affectionne,
 j'ai apposé la silhouette de petits personnages en papier, en costume d'époque

Bel anniversaire Qiu !

Conçus par leur créateur en trois dimensions. voici le lien vers le site 
qui héberge tous ces jolis personnages, tellement gracieux 

22 août 2016

Le Tricot sans Fin, pour Tony

Pour un premier envoi à Tony Mazzochin, grand artiste que j'admire pour sa créativité débordante et sa pratique de l'art pour tous avec tous sans prétention, 

En référence aux ateliers qu'il a tenus cet été dans un grand parc de Grenoble, voici le clone de Tony animant l'activité "Le Tricot sans Fin" avec un vrai tricot réalisé sur des cure-dents en guise d'aiguille!


Quel magnifique symbole que ce travail de mailles pour tisser du lien entre les gens!

21 août 2016

Tout pour la musique, par Stéphane

Triste nouvelle : faute de subventions, le musée d'Art Contemporain de Quimper
ferme ses portes définitivement à la fin de ce mois d'août!

C'est de là que Qiu m'adresse une carte postale qu'il y a dénichée à propos d'un artiste curieux,
 un "sculpteur de sons" qui s'y est produit il y a quelques années : Michel Aubry
 L'oeuvre représentée ici se nomme "Robe de Shangai mise en musique" 

Comme posés sur un patron avant découpe puis couture, les différents morceaux de tissu
de soie sont associés à des notes de musique comme sur une partition :
 l'histoire ne dit pas si l'artiste allait jusqu'à en faire de la musique  (lire ci-dessous)

Merci Qiu !



Pour en savoir plus sur Michel Aubry  :
né en 1959 à Saint-Hilaire du Harcouët dans la Manche (France), vit à Paris 
Dès ses premiers travaux, Michel Aubry met à profit une connaissance de la musique et de la facture instrumentale, alliée à des études à l’École des arts décoratifs de Strasbourg. Cherchant à sculpter le son, il utilise ces roseaux récoltés en Sardaigne qui ont donné naissance à une famille d’instruments de la musique traditionnelle sarde : les launeddas (le musicien souffle dans trois cannes, l’une fait fonction de bourdon, les deux autres sont mélodiques). La longueur des cannes —et donc la hauteur du son— lui permet de matérialiser des ensembles d’accords en des constructions géométriques qui se développent dans l’espace comme autant de « gammes » ou de “partitions“. Pour les construire, l’artiste utilise des matériaux comme la bakélite, le plâtre, le verre ou la cire d’abeille et des techniques aussi diverses que le dessin, la gravure, le moulage ou la marqueterie. Avec la rigueur d’un ethnologue et le savoir-faire d’un artisan (ébéniste, facteur d’instruments, tailleur ou couturier), Michel Aubry fonde son travail sur le déchiffrement et l’interprétation des formes et des motifs. C’est ainsi que certains objets (table, chaise, vêtement) appareillés de cannes ou de roseaux peuvent devenir des sculptures “sonores“. Son répertoire s’enrichit encore d’un intérêt pour les vêtements militaires des diverses armées du monde, particulièrement les camouflages dont les motifs ont une histoire qui croise celle de la peinture. Il nourrit aussi une étonnante collection de Tapis politiques où les sujets guerriers (en particulier ceux qui commémorent le conflit russo-afghan de 79 à 89) ont évacué les motifs traditionnels.


cliquer ici pour aller sur son Site : Michel Aubry 

T15 - Le petit pont de bois, de Michel

Voici le cadeau de Miwag, ce grand amateur de ponts 
qui collectionne tous les timbres du monde relatifs à ces ouvrages d'art. 


Ici, il réussit la parfaite symbiose entre le sujet et le timbre pour répondre à mon appel sur le 
thème "création autour du timbre" : un grand merci à toi !

19 août 2016

Parole de sagesse et roses à l'ancienne, pour Eve

Voici une citation de Confucius pour Evehern, qui apprécie beaucoup les roses anciennes :

"Il reste toujours un peu de parfum à la main qui donne les roses"


j'espère Eve que mon interprétation des roses anciennes saura te plaire !

Les vacances de Rosie et Cochonnette, pour Nicole

Pour notre amie belge Nicole, très grande collectionneuse de cochons, j'ai concocté 
une petite histoire estivale, pleine de bonne humeur, en deux volets. 

- Doucement Rosie ... où cours-tu comme cela ?
- Retrouver Cochonnette sur la plage aux nudistes !


Nous y voilà : tout est permis sur cette plage ! Cochonnette a quitté son joli
monokini pour parfaire son bronzage de rêve

j'espère que mon diptyque de bord de mer te plaira, Piggy !

F22 - Fil de treuil ou fil d'aplomb, de Maryse

Un superbe papier artisanal et une jolie calligraphie pour ce mail-art illustrant mon thème du fil : 

Quelle audace anime cette demoiselle bien curieuse qui descend d'un autre monde pour observer 
d'en-haut la ville et ses mystérieux habitants, à ses risques et périls



J'aime beaucoup la prolongation des immeubles de la ville dans le timbre 
en bas à gauche : c'est magnifique,  merci Tara !

17 août 2016

Cavalier nippon , pour Fuschia

Le Japon fait partie des thèmes de prédilection de ma nouvelle correspondante lorraine : voici donc une petite création textile pour encadrer joliment cette gravure d'un archer à cheval 


en espérant te faire plaisir, Marie 

Dessin de broderies bretonnes, par Stéphane

Merci à Qiu pour la jolie carte postale qu'il m'envoie depuis l'exposition
"Mathurin Meheut, brodeur d'images" qui se tient actuellement à Lamballe   


Il s'agit de dessins de broderies pour les "coëff bléo" ( coiffes pour cheveux ou bonnets) :
joli témoignage du précieux savoir-faire de tous les artisans qui ont contribué à réaliser puis à conserver ce superbe patrimoine que sont les costumes régionaux de notre pays. 

Merci Qiu !

C'est enfin l'été, par Marielle

Je reçois ce jour un mail art tout-textile avec une jolie frise brodée à la machine : 
c'est évidemment signé Marie Aile, la grande spécialiste.

Le printemps n'étant jamais venu, elle m'envoie l'été, avec une bicyclette
pour pédaler dans les champs fleuris et de quoi protéger mes yeux de cette lumière éclatante !


le tout accompagnée de cette belle maxime : la vie est la plus belle des fêtes 
Merci Marie Aile !

Un pont pour un rêve, pour Michel

Aujourd'hui je me suis laissée portée au gré de ma fantaisie, jusqu'à ce pont un peu particulier, qui apparaît comme une rampe de lancement vers .... l'imaginaire, le rêve 


Pour toi Miwag, l'amoureux des ponts, j'espère que celui-ci te plaira 
même s'il est assez peu conventionnel !

16 août 2016

Bel abreuvoir de nos campagnes, pour Eléna

Voici une scène comme j'aime en rencontrer lorsque je traverse un village : 
quoi de plus rafraîchissant et bucolique que cet abreuvoir-fontaine, fleuri aux beaux jours, 
qui égaie le village avec son doux murmure !


Souvenirs d'enfance, lorsque gamins nous aimions nous y retrouver pour organiser 
des batailles d'eau, ou  nous y désaltérer !

En réponse au nouvel appel de Reine sur la campagne : j'espère qu'elle aimera !

13 août 2016

Poésie et jardin fleuri, pour Isabelle

Tout comme Isabelle j'aime les fleurs et les jardins! 
Alors, tout en poésie, j'ai voulu lui faire plaisir en composant ce mail-art 


Profites-bien des fleurs au jardin, dans une belle fin d'été,  Isabelle-P! 

Mer ou piscine, au choix, pour Isabelle

Pour illustrer le thème de la piscine qu'elle aime, et pour la rafraîchir en attendant les vacances, voici au choix de quoi se baigner et pratiquer le farniente... 


belles vacances à toi Isabelle-P, bien méritées 

12 août 2016

Clématites, pour Annie de Fenouillet

Pour te souhaiter un très bel anniversaire, voici une nouvelle réalisation sur un tissu martelé avec des fleurs fraîches : liane de Clematis montana rubens , d'abord martelée puis
 rebrodée en piqué libre à la machine 


Toutes les couleurs sont naturelles : bel anniversaire Annie !

Moi aussi, j'aime le chocolat, pour Laurence

Pour toi Laurence, ma toute nouvelle correspondante, fondue du chocolat, 


voici une petite composition de mon cru, sur un fond rappelant le papier d'alu
et fleurant encore bon la précieuse denrée !

Le chocolat
Je suis né aux Amériques
Dans les forêts tropicales,
Doté de pouvoirs magiques
Et de vertus ancestrales.
 J'ai voyagé dans les cales
Des navires pour l'Afrique
Et pour l'Europe, une unique
Et inoubliable escale.
J'y grandis dans la noblesse
Et vous rend la politesse.
On m’y mange sur le pouce,
M’y boit, m’y cuit.
Au resto, Je finis souvent en mousse,
En souvenir des bateaux.

11 août 2016

Quand le jazz est là..., pour Jean-Paul

Un hommage à la musique, plus particulièrement au jazz, sur un fond tissu coloré,
 teint sur de la gélatine alimentaire 


je te souhaite un très bel anniversaire, Jean-Paul !

F21 - Tissage fleuri et bout de ficelle, d'Adriane

Adriane m'adresse ce jour une composition de son cru qu'elle définit comme "sauvage". 

 En partant de matériaux assez grossiers (ficelle à colis, tissage lâche et brut du jute, celui plus nuancé du tissu de lainage, broderie de laine, boutons et bout de rubans), 
elle démontre ici tout le charme, voire la poésie qui peut se dégager d'un tel mail-art

Moi je la trouve pleine de pep's et de fantaisie : merci Adriane!

10 août 2016

Factrice d'antan, pour Michèle

Bien que se déplaçant à bicyclette, voici une demoiselle bien élégante, probablement
 venue d'une autre époque et sûrement d'un autre continent pour distribuer à Bobine un beau mail-art
de l'un ou l'autre de ses correspondants... qu'elle a nombreux !


Je ne sais pas quelle est la situation en Belgique, mais je trouve qu'il y a assez peu de factrices chez nous pour faire les tournées : le métier est probablement trop difficile! 

9 août 2016

Les congés payés ont 80 ans, pour Elena

Pour le jeu de la carte postale et du texte inventé sur le thème des congés payés qui viennent de souffler leurs 80 bougies, voici ce que j'ai réalisé :


J'ai voulu traiter le sujet comme un hommage à cette conquête historique pour nous tous !

Le fond en tissu représente l'actuel billet de réduction de congés payés SNCF car je n'ai malheureusement pas trouvé de représentation du billet Léo Lagrange  de l'époque.

 J'espère que cela plaira à Reine qui se lance dans ce jeu pour la première fois.


Mots imposés : LAVOIR - DENTELLE - COUVERTURE - PEINTURE - SORTILEGE - SOLEIL - VOULOIR - FARNIENTE

Les 80 ans des congés payés

Juin 1936 : Dernier coup de sirène, la grille de l’usine se referme en grinçant et ne rouvrira pas avant deux semaines. Le sortilège est enfin brisé : pour la première fois, tous les salariés vont pouvoir profiter de temps libre rémunéré, pour souffler un peu…
Tous n’auront pas les moyens de partir : pour beaucoup, cette toute nouvelle liberté se limitera à quelques parties de pêche en bord de Marne et à de joyeux pique-niques, entre copains, leurs provisions étalées sur une couverture dans la campagne environnante.
A vouloir rejoindre un lieu qui les a toujours fait rêver, tout est bon : en stop, en vélo ou tandem, en car ou automobile pour les plus chanceux, les citadins vont partir à l’aventure. Grâce au billet de congés payés Léo Lagrange, le train les conduira vers une destination plus lointaine pour découvrir notre beau pays : premiers bains de mer à Deauville ou au Touquet, ivresse des cimes et pentes herbues des alpages pour les amoureux de la montagne. Et pour ceux qui préfèrent la France rurale -celle des grand-mères qui battent encore leur linge au lavoir- c’est une mosaïque de paysages, telle une peinture impressionniste à la Monet, qui leur rempli les mirettes!
Ah, les joies du camping et de la vie en plein-air ! Quel bonheur de pouvoir s’extasier devant la dentelle des clochers de Bretagne, de savourer sur place les fruits juteux des vergers du Roussillon mûris au grand soleil, de s’enivrer des effluves envoûtantes des lavandes en Provence, de rêvasser en scrutant la ligne bleue des Vosges ou de se laisser bercer par le gracieux mouvement des barques attachées aux pontons du lac …
C’est la tête remplie de ces petits bonheurs, fredonnant les derniers airs à la mode  et le cœur plus léger qu’ils rentreront chez eux, avant de reprendre le chemin de l’usine ou de l’atelier…

Depuis cette époque historique, nous savons tous apprécier cette période dédiée au farniente. Prolongés d’une semaine en 1956, puis d’une de plus en 1969, nous avons désormais 5 semaines de congés payés depuis 1982.

Juin 2016 : merci à tous ceux qui se sont battus pour permettre cette échappée belle, il y a 80 ans !

8 août 2016

F20 - Tenir au fil de la vie, par Eléna

Garder toujours précieusement la joie et l'amour pour embellir sa vie, c'est la philosophie de ces deux mignonnes farfadettes espiègles 


merci Reine, pour ce beau message !

6 août 2016

Cap vert, pour Françoise

Choisir la couleur préférée d'une mail-artiste et lui concocter une réalisation tout à fait personnalisée, voilà un bon moyen de faire l'inventaire du contenu de mes boites à trésors
 où je conserve mes bobines de fils


Le vert, dans toutes ses déclinaisons, pour toi Zarou !

3 août 2016

F19 - Fil brodé du Pays Bigouden, par Marcelle

Lors de ses vacances, Miss-Yves s'est rendue au Musée Bigouden de Pont-l'Abbé
pour y découvrir  l'exposition temporaire consacrée à Mathurin Meheut brodeur d'images 


Ce fut pour elle l'occasion également de découvrir les merveilles du patrimoine local, les
fameuses coiffes Bigouden :  comment les repasser, comment les placer sur la tête...


Je suis tout autant admirative du fil des broderies Bigouden ornant le costume traditionnel de ces jolies bretonnes que du merveilleux travail de dentelles de leurs coiffes !

Merci Miss-Yves pour cette jolie enveloppe peinte et perforée "dentelles" !
ne manquez pas sur son blog Mélimailart l'article qu'elle a rédigé à ce propos


Le chant du poète, pour Marcelle

Prendre le temps de  contempler les jolies choses, de  savourer les petits bonheurs fugaces mais intenses  que nos amis les poètes nous aident à capter ...


cette citation de M. de Chateaubriand, pour toi Miss-yves

2 août 2016

A la manière de Paul Gauguin, de la part de Marielle.

Dans le cadre du challenge de juillet sur le peintre Gauguin, voici une composition très ensoleillée


créée à mon attention : merci Marie aile

F18 - Enfilade de mots, par Laurence

D'une seconde nouvelle correspondante inspirée par le thème du fil, j'ai reçu ce très beau mail-art



Enfilade et enfilage de mots, swinguant entre boutons et échantillon de tissu 
pour tisser une merveille littéraire, comme Laurence sait les créer. Merci Laurence ! j'aime beaucoup

Laurence Gillot : créatrice de livres pour enfants, elle adore les lectures et anime des ateliers d'écriture : voici son site et sa galerie d'art postal 

F17 - Couper le cordon, de la part de Fuschia

Grand bonheur aujourd'hui dans ma boite au lettres : un premier mail art d'une nouvelle correspondante manifestement inspirée par le thème du fil.
.
1/d'abord l'enveloppe, délicatement composée avec une référence à la broderie et au point de Lunéville, sa ville de résidence 

 

2/ puis la composition de la carte : un fond aquarellé sur une page de livre, un réseau de fil, puis une photographie de Viktoria Sorochinski, avec une couture bien solide reliant mère et fille. Un joli bouton de velours collé en relief ponctue le mail art, tout près des bobines et du fil de la photo.


3/ l'histoire allant avec la photo, pour finir  (remarquez le choix des mots, j'adore!!!)

Une femme au regard doux et enfantin et une fillette à l'arrogance et l'assurance des adultes se cousent l'une à l'autre. De fil en aiguille, les voilà jointes, raccommodées. Une femme touchée par le syndrome de Peter Pan s'attachant à sa jeunesse qui file ? une maman et sa little princess qui n'arrive pas à couper le cordon. 

Je suis époustoufflée par ce mail-art qui me ravit, ô combien !! un grand merci Marie !