27 février 2017

Un collier pour Noël, de la part de Sophie de la MJC

Voici arrivée la dernière contribution de la série "Minéraux"en provenance de la MJC  : 
pas facile à porter discrètement 
ce superbe collier avec olivine présenté dans son écrin de Noël
très belle idée : merci Sophie !

26 février 2017

Hexagones, de Delaney de la MJC

Je suis éblouie par la belle réalisation de Delaney qui a combiné notre thème de l'année sur les hexagones avec la nécessité de faire un mail art intégrant un timbre de la série "minéraux" : 
c'est vraiment très réussi, 
bravo l'artiste !

D38 - Black and white, d'Eléna

Reine a entrepris une nouvelle série dite "Collage" : 
et voici pour moi une composition de dentelles blanches et noires

merci Reine!

24 février 2017

A la manière de ...Zao Wou-Ki

Avant qu'il ne se termine le 28 février prochain, je n'ai pas résisté à l'envie de réaliser un autre mail-art pour participer au concours organisé par le CPB, sur le thème "à la manière de...".

Cette fois-ci, j'ai choisi de rendre hommage au grand peintre Zao Wou-Ki disparu en 2013.  
J'aime beaucoup les couleurs du timbre édité en 1995 en son honneur : elles sont si harmonieuses sur cette aquarelle, mais c'est une difficulté supplémentaire que de tenter de rendre 
la transparence sur du tissu avec seulement du fil !
Voilà le résultat que j'ai obtenu, réalisé avec la technique dite de "peinture à l'aiguille", 

20 février 2017

Quand ce rêve sera-t-il enfin réalité ?

En réponse à l'Appel à Mail-art lancé par l'association ci-dessus référencée sur le thème : RÊVER 
voici le mail-art que je leur ai concocté
Attention : la date limite des envois pour participer à cette exposition est le 15 mars 2017

19 février 2017

La légende de Molly Malone

Afin de préparer leur voyage prochain en Irlande, la classe de CAP-APR de l'Institut National des Jeunes Sourds de Gradignan a organisé un appel à Mail-Art sur le thème des contes et légendes d'Irlande. Pour leur exposition prévue en mai prochain au sein de leur établissement,  j'ai répondu à leur appel en leur parlant de la légendaire Molly Malone.


Jusqu'alors, je n'avais entendu parler de ce personnage qu'à travers la chanson de Renaud, qu'il a aménagé à sa façon. Dans la réalité (ou dans la légende car on est pas certain que cette personne ait vraiment existé), elle ne vendait pas du tout des fleurs. La douce Molly était marchande de poissons ambulante, roulant sa brouette par tous les temps, en criant pour le chaland "des moules, des coques, toujours fraîches, toujours vivantes!" 

Cette jeune personne qui mourut très tôt de misère, est devenu l'emblème de la ville de Dublin, où en 1988 une statue a été érigée en son honneur, au point que la chanson qui raconte son histoire est devenu l'hymne officieux de cette ville.

Statue de Molly Malone, dans une rue de Dublin

16 février 2017

T31 - Fête des amoureux, de Pascal

De la part d'un tout nouveau correspondant : un joyeux tagueur fait savoir à sa manière
qu'il aime Saint-Valentin, le patron des amoureux ! 
Tout cela est parfaitement raccord avec mon thème "création autour du timbre" 
merci pour l'affranchissement "Fête des amoureux" 
Merci Pascal ! 

Hello ! de la part de Karalie

Premier mail-art en provenance de l'Oregon (USA) suite à mon inscription à l'IUOMA : 
c'est Karalie qui m'adresse une belle enveloppe 
(timbrée pour la Saint-Valentin, à n'en pas douter)

et un petit mot de bienvenue calligraphié et aquarellé sur du magnifique papier en fibre de coton 
(sa manière de célébrer le textile  dont elle me sait friande)
merci Karalie !

T30 - Toujours avec coeur, soyez fleur bleue, de Jeanne-Marie

Nouvelle série de notre amie Jamari, pour la Saint-Valentin : 
j'ai reçu un beau mail-art orné du magnifique timbre coeur de Balmain, avec une belle harmonie de coloris grâce à une impression fleur bleue réalisée aux feutres à alcool (n°7/34) 
Merci Jamari, pour ce joli MA très inspiré.

F34 - Fil de laine pour belle chaussette, d'Isabelle

Du fil (de laine) en aiguilles  pour tricoter cette enveloppe très originale ornée d'une belle chaussette verte,  c'est la dernière création mail-artistique que m'a adressée  
Isabelle l'Alsacienne, jamais à court d'idées !
Merci beaucoup Isabelle pour cette réalisation qui sort de l'ordinaire ! 

14 février 2017

Enrhumée, la lune voit rouge, de la part de Maho

Aujourd'hui  j'ai reçu une bien curieuse enveloppe : en fait, son auteure est actuellement en
  pleine création d'une série où la calligraphie et le rouge dominent...
J'ai  interprété ce mail-art à ma façon, en partant du timbre que j'adore, celui de la lune au nez rouge !
merci Maho !

11 février 2017

F33 - L'amitié comme un fil..., de Michèle

Une merveille aujourd'hui dans ma boite aux lettres !
J'y ai trouvé deux petits oiseaux brodés, déroulant le fil de l'amitié qui s'est noué 
et développé entre Bobine et moi, le tout affranchi avec un timbre original, 
comme brodé au point de croix
 je suis très gâtée vraiment, c'est si charmant, d'autant que ce mail-art arrive accompagné
 d'un cadeau très original que Bobine m'a déniché,  sur l'Ile de Bozo, à Malte :
il s'agit d'un très beau marque-page en dentelle aux fuseaux fait à la main et bleu, évidemment !
un très très grand MERCI !

10 février 2017

T29 - "...il y a le ciel, le soleil et la mer...", de Frédérique

C'est peut être à cause du printemps qui commence à vouloir pointer le bout de son nez mais j'ai envie de fredonner les chansons que me suggèrent les mails-art que je reçois ces jours-ci :
 ici c'est François Deguelt qui me susurre à l'oreille cet air très connu...

Voyez ce très beau collage que je viens de recevoir : symphonie en bleu toute autour du timbre qui me fait déjà penser aux vacances d'été et à la grande bleue
Un grand merci à toi Fred !

8 février 2017

Une demoiselle sur une balançoire..., de Maryse

Oui, c'est comme la chanson, sauf que là, la demoiselle se balance gentiment sous 
un nuage qui la transporte au gré de sa fantaisie à travers la stratosphère

recto de l'enveloppe obtenue par un pliage savant

verso
 tandis que le jeune homme joue les "Mary Poppin's", tracté par son parapluie!
Quelle fantaisie, quelle légèreté et quelle poésie : merci Tara pour tes bons voeux.

Timbre Berthe Morisot : la chasse aux papillons 

4 février 2017

Mon p'tit coin de jardin , pour Maryse

Dans le cadre du tout premier jeu des enveloppes timbrées lancé par notre amie Fred, je suis la première de la ronde à concevoir un MA à partir du timbre imposé ci-dessous.

Je l'ai intégré dans un mail-art que j'ai adressé à Tara, y joignant un autre timbre qu'à son tour elle intégrera dans l'art postal qu'elle destine à la personne suivante. 
J'ai beaucoup aimé participer à ce nouveau jeu :  
j'espère qu'il plaira aux autres participants et qu'il y aura d'autres rondes de ce genre!

3 février 2017

Méli-mélo, de la part de Colette

Quelle joie de voir le cercle de mes correspondants s'agrandir ! 
Aujourd'hui c'est Colette qui entre dans la ronde : bienvenue Colette !
Merci pour ce joyeux collage, fait de papier imprimé, carton  ondulé + tissu + fil 
le tout surligné d'une piqûre zig-zag machine !

Quel dommage que Colette ne me précise pas quels sont ses thèmes prérérés pour que je lui prépare une réponse adaptée, lorsque je referai de l'art postal à plein temps !

2 février 2017

D37 - La dentellière de Vermeer, par Jean-Pierre

C'est une très belle ouvrage qu'est en train de réaliser cette dentellière, point par point sur son carreau (petit tableau en peinture à l'huile du très grand Vermeer vers 1670). Merci pour cette très belle attention de notre poète préféré, l'ami Jean-Pierre,  pour me présenter ses bons voeux.

Voici le poème qui l'accompagne : 

"... Fuseaux, carreaux, crochets envahissent la pièce,
Où chaque jour voit naître une nouvelle prouesse,
La dentelle avait déjà ses lettres de noblesse,
Avait-elle encore besoin d'une duchesse ? ..."
J.M. Marchand


Nota : Pour les amoureux de la belle dentelle, et de tout le savoir-faire qui l'entoure, je conseille la lecture d'un roman déjà ancien, "la dentellière d'Alençon" de Janine Montupet.

Sous le règne de Louis XIV, en 1665, dans la ville d'Alençon... Gilonne, une petite fille de cinq ans à peine, est conduite, un noir matin d'hiver vers dix années de claustration : elle entre en apprentissage de dentelle. Sa main tremble. Elle craint de casser son fil ou de perdre son aiguille. Seule, face à mille terreurs, elle entrelace ses rêves et ses fils. Les années passent... Ses mains vont, vont, vont, son esprit et son coeur aussi... car deux hommes, parmi les plus beaux et les plus valeureux, voudront être aimés de Gilonne. Mais nous sommes dans un temps d'effroyable intolérance religieuse. Alençon, vaste atelier de " point de France ", est aussi l'un des bastions normands du protestantisme, et la répression royale s'abat sur la communauté huguenote. Dans cette tourmente, les dentelles se teintent de sang et les passions s'exaspèrent... Viendront pour Gilonne les jours de bonheur et de récompense, pour celle qui, sur ses doigts, fera naître " les plus belles dentelles du monde ".