28 février 2018

Du bleu pour un facteur d'antan, de Michèle - Carnet 5-5/2

Premier retour de ce carnet entre Bobine et moi sur le thème du bleu et quelle réussite ! bravo 
Tout y est pour m'enchanter : bouton timbre avec vélo de cycliste, dentelle bleue ancienne, 
jolis boutons, et même une impression textile d'une ancienne carte où l'on voit un facteur 
distribuant dans la bonne humeur le courrier et les voeux des villageois.
Voici le bon facteur, qui va de porte en porte
De ceux qui sont absents, voici le souvenir
Souriez à l'espoir, à tous il vous apporte
Des souhaits de bonheur pour l'année à venir 
J'espère que Michèle s'est fait aussi plaisir en réalisant cette double page,
puisque ce carnet lui reviendra après la cinquième navette.
A mon tour d'imaginer la suite, en bleu, évidemment!

EL16 - Statue de Ganesh, par Marcelle

Aujourd'hui je suis bien gâtée encore! Dans ma boite à lettres j'ai trouvé une enveloppe décorée à main levée par Miss Yves qui s'est inspirée de véritables bibelots qu'elle a chez elle.
Je suis ravie de voir que le sujet des éléphants plait autant : 
merci beaucoup pour ce beau mail-art !

26 février 2018

Seigneur de la banquise, pour Françoise


Toujours en partant du tissu bouclette d'une serviette éponge, j'ai tenté de réaliser  un ours polaire en 3 D pour Zarou l'amie de tous les ours.

avec beaucoup d'avance, bon anniversaire (je me suis trompée de mois!)

J'ai voulu immortaliser cet animal sauvage tant qu'il en subsiste encore, mais au rythme où la banquise est en train de fondre, combien de temps vont-ils encore pouvoir survivre dans leur milieu naturel (qui ne l'est plus vraiment) ?

L'ours polaire arctique est une espèce animale qui souffre beaucoup, rendue très vulnérable 
par le réchauffement de la planète qui accélère la fonte des glaciers et accélère le rétrécissement de la banquise!
La banquise est vitale aux ours polaires car c’est à la fois leur lieu de chasse, de repos et de reproduction. Or, à cause du réchauffement climatique, la surface de la banquise décroît d'environ 13,4% par décennie, ce qui rend cet animal terriblement vulnérable .Avec la réduction de la surface de la banquise, la période de chasse de l’ours blanc se raccourcit, d’où l'allongement de son jeûne et un état de santé qui décline. Des ours en mauvaise santé peuvent présenter des taux de reproduction plus faibles - qui peuvent conduire à une raréfaction de l'espèce au niveau local. Des scientifiques ont démontré que la cause principale de mortalité chez les oursons était le manque de nourriture, et notamment un lait trop pauvre en graisse. A cela, s’ajoute des cas de cannibalisme des grands mâles qui peuvent s’attaquer aux oursons en période de disette. Enfin la glace, moins épaisse, peut dériver au gré des vents et courants, emportant les ours en pleine mer. Les animaux doivent alors s’épuiser à nager pour trouver des plaques de glace plus hospitalières ou regagner la terre ferme.

Brun des Pyrénées, pour Françoise

Alors que je touchai du tissu éponge de serviettes de toilette de second choix sur un marché de Massy, l'idée m'est venue de faire des ours en 3D pour leur grande amie du Jura.

Pour une première tentative, je ne suis pas trop mécontente du résultat. 

Assez ressemblant non ? 
A partir de 1996, des femelles en provenance de Slovénie ont été réintroduites car la population ursine était tellement basse que l'espèce des pyrénées était en voie d'extinction. 
Depuis, la présence des ours ulcère les éleveurs et bergers regrettant des pertes énormes dans les troupeaux d'estive. Vingt ans après le début de ces programmes il y a toujours autant de polémiques entre le pro et les anti/ours.
Au dernier recensement de 2015, il y avait une population d'environ une quarantaine d'ours,
 cela  suffira-t-il pour que l'espèce se perpétue sans trop de problèmes de consanguinité?


Bon anniversaire Zarou,
souhaité très en avance, je me suis trompée d'un mois !


EL15 - En route pour la parade, d'Isabelle

Waouh, quelle élégance pour cet éléphant paré de ses plus beaux atours pour un défilé ou une parade l Il est magnifique avec sa queue en pompon rouge et ses bracelets.
Merci aussi pour le choix du timbre. 
Magnifique éléphant, merci Isa !

EL14 - Eléphant survitaminé, de Jean-Paul

Oui, à Menton défilent aussi quelquefois des éléphants! 
C'est à partir de la mi-février, en plein hiver, que se déroule la fête du Citron 
et comme l'édition 2018 a retenu le thème "Bollywood", il n'y a donc rien de surprenant
 à voir un spécimen d'Asie dans le défilé.
Comme cela doit être bien agréable en ce moment de voir ce corso aux couleurs 
acidulées qui donnent du peps, ou de la vitamine C, au choix!
Merci Ursu, pour le choix de cet éléphant survitaminé!

Ecrire muscle l'esprit, de la part de Tony

Dans cette enveloppe à l'allure revendicative me parviennent les remerciements de Tony Mazzochin pour les quatre fanions que j'ai tricotés en réponse à son appel à "maille-art": c'était ma manière de contribuer à son animation de "Tricot pour tous" qu'il va mener à la grande fête des 16-17 et 18 mars à Vienne pour l'Association Une vie un arbre. 
Merci Tony de ta carte postale et de tes mots sympa : je ne suis pas très performante au tricot et je n'aurai pas le temps d'en faire d'autre d'ici à la mi-mars, mais à l'occasion je pourrai encore compléter la série, car pour une farandole des enfants du monde, il y a encore largement de quoi faire....

25 février 2018

B34 - Histoire d'en découdre de Frédérique - Carnet 3-5/2

Premier retour du carnet à 4 mains qui circule entre Frédérique et moi, sur fond de rouge comme thème principal

C'est une superbe illustration de mail-art textile avec une habile combinaison de tissus,
 de rubans, de boutons, de timbres plus recherchés les uns que les autres, 
et de fantaisie dans le titre et l'image associée
Quelle magnifique réalisation, vraiment : bravo Fred!

EL13 - Fantaisie éléphantesque de Nanou

Plein de fantaisie et de couleurs vives, pour dynamiser les jours d'hiver, 
c'est un mail-art signé Nanou !
Merci Nanou pour cet éléphant en doodle très acidulé!

23 février 2018

Eté au pied de mon arbre, pour l'association Une vie un arbre

Enfin, toujours sur le thème "au pied de mon arbre", voici ma version de l'été, dernière des quatre saisons que j'ai choisie  cette année de décliner pour l'Association Une vie un arbre.

Printemps au pied de mon arbre, pour l'Association Une vie un arbre

Toujours en réponse à l'appel à mail-art sur le thème "au pied de mon arbre"
je continue ma déclinaison des quatre saisons : voici le printemps !

Hiver au pied de mon arbre, pour l'Association Une vie un arbre

Pour l'appel à mail-art "au pied de mon arbre" de l'association Une vie un arbre
voici la suite de ma déclinaison des 4 saisons :  l'hiver

Automne au pied de mon arbre, pour l'association Une vie un arbre

Chaque année l'association "Une vie un arbre" organise une grande fête les 16, 17 et 18 mars prochain à la Salle des Fêtes de Vienne, autour de l'art postal et de l'artisanat.
Fait à souligner : c'est le seul endroit que je connaisse où les cartes et enveloppes sont vendues à un prix modique, au profit des enfants malades.
Pour le thème de cette année "au pied de mon arbre",  j'ai décidé de  décliner
les quatre saisons en cartes d'art textile. 
Voici ma version de l'automne

F46 - Au fil de l'Art, de la part de Corinne

Oh que voilà une enveloppe bien originale, inscrustée et bordée de raphia (tendance "ethnique")
avec une super surprise de Corinne à l'intérieur...
Lysemartin a la gentillesse de m'informer d'une exposition textile encore ouverte pour quelques jours
 Au fil de l'Art présente les travaux de 5 artistes qui mettent au coeur de leur création le fil, son tissage et son achèvement sous la forme d'une tapisserie, d'une installation ou d'une sculpture .
C'est un programme alléchant où découvrir les oeuvres de Brigitte Bouquin-Selles,  Katarina Lavocat, Catherine Misan, Dominique Moreau et Khadija Seddiki 
Tapisserie de Catherine Misan - l'Année des 13 lunes - 88 x87 cm


F45 - Labours et semailles en tapisserie, de Dany

Dans une grande enveloppe  revêtue de tout ce qui me fait bien plaisir (dentelles, boutons et bobines de fils) Dani me fait cadeau de différents modèles de broderie de point de croix 
J'y ai également trouvé un extrait de la célèbre tapisserie de Bayeux du 11e siècle, 
représentant le travail des champs 
C'est absolument superbe : merci Dani

EL12 - Eléphant bleu, de Liberty

Dans ma boite aux lettres très garnie aujourd'hui, Liberty m'adresse ce beau dessin acquarellé et déclare ouverte "la marche des éléphants" se sentant très inspirée par le sujet.
Merci beaucoup pour ce beau spécimen mâle d'Afrique, très réussi.

22 février 2018

T62 - Coeur de Balmain, de Sylvie

De la part d'une toute nouvelle correspondante,  je reçois aujourd'hui une enveloppe qu'elle a  travaillée  pour une "création autour du timbre", le coeur de Balmain. 
Merci Sylvie dite Tova !

EL11 - Douceur rose et grise pour éléphanteau, de Jeanne-Marie

On n'arrête plus Jamari qui adore passer des heures dans son atelier à créer : voici le dernier mail-art qu'elle m'a confectionné, tout de douceur et de tendresse (dans ce monde de brutes)

un grand merci Jamari !

20 février 2018

EL10 - Avec un E comme éléphant, de Maryse

Du beau encore aujourd'hui dans ma boite aux lettres : magnifique calligraphie et jolie composition avec des tampons maison pour ce mail-art qui pourrait s'inscrire dans un abécédaire. 
Merci beaucoup Tara pour ce cadeau : 
je vois que le sort réservé aujourd'hui aux éléphants te révolte tout autant que moi!

16 février 2018

EL09 - Eléphant en chocolat, de Michèle

Ce mail-art aurait tout aussi bien pu figurer dans le thème "créations autour du timbre", car celui choisi  par mon amie Bobine pour illustrer ce thème est absolument magnifique... or, je sais combien il est difficile de trouver des timbres originaux en Belgique dès que l'on veut faire
 un envoi postal vers l'Europe ou  l'étranger.
Magnifique aussi le spécimen d'éléphant d'Afrique tout en chocolat que tu as trouvé sur l'affiche du premier festival de sculpture en chocolat qui se tient en ce moment tenu à Durby en Belgique 
Merci beaucoup Bobine !

14 février 2018

Trous noirs, de Jeanne-Marie

Dans le cadre de l'appel collectif avec la photo de R. Doisneau "l'information scolaire",
voici une toute nouvelle interprétation de Jamari
Que de têtes en l'air ou louchant sur le voisin pour espérer trouver la réponse.
Hum hum hum, le bonnet d'âne va reprendre du service !
Le tout avec écriture à la craie sur un fond d'ardoise d'écolier , très chouette.
Merci beaucoup Jamari, qui me gâte énormément en ce moment !

13 février 2018

T61 - 100 ans d'indépendance finlandaise, de Nadine

Aujourd'hui Nadine complète son envoi des timbres édités pour l'occasion tout à fait historique du centième anniversaire de l'indépendance de la Finlande (06.12.2017) . 
Palais présidentiel à Helsinki, Réception des invités, 
Son enveloppe contenait également un joli motif folklorique très sympa dessiné par Flora Chang. 
Merci Nadine !

EL08 - Un éléphant si léger, de Jeanne-Marie

Voici un mail art textile plein d'humour que m'adresse Jeanne-Marie aujourd'hui 
avec cet éléphant tellement cool et relax qu'il est en état d'apesanteur : 
le voilà qui  se prend pour Dumbo! 
Au moins pour lui, la vie est belle, ce qui n'est pas le cas de beaucoup 
de ses frères et cousins sur notre planète! 
Merci Jamari ! 

EL07 - Transport fluvial africain, de la part de France

Oh le magnifique mail-art très original, tiré d'une oeuvre naïve d'un artiste alsacien original, 
Raymond-Emile Waydelich,  qui mérite le détour (une mine d'inspiration pour les mail-artistes que l'oeuvre de cet homme là)
Florence est partie d'une composition avec une pirogue africaine insubmersible puisque capable 
d'effectuer ce curieux transport d'éléphant, qu'elle a présenté comme un carnet de voyage.
Très bien illustré par un faux-timbre, ce mail-art est complété d'un vrai timbre figurant de l'eau gelée, c'est dire si cette composition africaine est loufoque jusqu'au bout !

merci Florence, j'adore cet éléphant si original !

Couple breton du pays Glazik, pour Marie

Marie aime beaucoup la Bretagne, qu'elle sait peindre magnifiquement...
Je n'ai pas ce talent alors je me suis régalée à composer ce mail-art avec les matériaux que j'aime
pour faire honneur à la magnificence des costumes bretons, à l'élégance des broderies, 
à la délicatesse des dentelles des coiffes et tabliers...
je t'en souhaite bonne réception, Marie!

***
Lorsque je vois ces beaux costumes que les familles se transmettent pour conserver
 ce merveilleux patrimoine, comment ne pas penser à l'excellent travail de Pascal Jaouen, 
brodeur-styliste breton de renom. Il a su valoriser et remettre au goût du jour les superbes 
broderies au fil de soie des costumes d'antan


Il a également créé une école de broderie d'art où il est possible à des néophytes d'apprendre les points spécifiques de sa région, dont le succès dépasse les frontières de la seule Bretagne! 
J'affectionne tout particulièrement sa broderie Glazik dont voici un exemple, moderne.

Curiosité en bord de mer, pour Gisèle

Un gros minet qui regarde la mer depuis la fenêtre de la chambre...
il y a beaucoup de tangage ce jour là mais il me semble bien amarré, sur son coussin, 
et puis, comme la plupart des chats, l'eau il l'aime, mais de loin!
Nouvelle venue sur le forum "mailarter à l'infini", Gisèle nous dit aimer 
le bleu, l'eau et les chats (entre autres). Triple challenge tenté ici !
Je lui en souhaite bonne réception!

Neige en forêt, pour Nadine - Carnet 6-5/1

Pour la confection de ce carnet, je me suis laissée totalement guidée par ce tissu recyclé
 issu d'un drap de lit bleuté, couvert de pois blanc. Et avec le temps que nous avons eu ici 
ces derniers jours, comment ne pas penser immédiatement à l'hiver et à la neige, 
et à toutes les situations qu'elle provoque pour nous et notre environnement,
Dans ce premier volet, j'ai choisi nos amis de la forêt européenne qui n'hibernent pas :
la recherche de nourriture et les déplacements ne leur sont pas facilités lorsqu'un blanc manteau recouvre le périmètre dans lequel ils ont l'habitude d'évoluer.
 Il leur faut aussi davantage de calories pour survivre par grand froid. 
Pour mieux se protéger, certains adoptent même une tenue de camouflage d'hiver 
 en changeant la couleur de leur plumage comme le ptarmigan (sorte de lagopède)


 ou de leur pelage comme l'hermine, le lièvre arctique  et le renard arctique.