31 octobre 2018

EA11 - Ezpeletako Biperra, de Jean-Paul

C'est le nom en basque du piment d'Espelette, mais je suis certaine que vous l'aviez reconnu. 
Dès qu'on arrive dans ce coin-là du Pays Basque, on ne peut pas les rater, à sécher en longue grappes sur les façades des maisons typiques, toutes peintes avec la couleur rouge sang de boeuf.
Et voyez en 3D un véritable poivron d'Espelette réalisé en papier mâché: Ursu, quel artiste tu es!
Outre l'AOC qui lui fut attribué en 2000, cette épice dispose maintenant d'une AOP depuis 2008.
On le trouve dans de nombreuses préparations culinaires locales comme les quenelles de brochet, la piperade, l'axoa, le poulet basquaise, le jambon, les patés, etc... Pas plus fort en bouche que le poivre, le piment d'Espelette est commercialisé sous différentes formes (transformation en poudre, bien sûr, mais aussi en purée, en huile et en gelée). Il relève le foie gras cuit et on le trouve maintenant aussi dans le caramel, le chocolat, la moutarde le ketchup et même le vin.

La fête annuelle qui lui est consacrée le 4e week-end d'octobre, rassemble quelque 20000 personnes soit 10 fois plus que la population normale d'Espelette. Cette célébration est inscrite au patrimoine culturel immatériel en France depuis 2014.
Merci à Jean-Paul, qui, à son habitude, m'a fourni toute une documentation 
sur ce produit dont je n'ignore plus rien.

EA10 - Cardamome verte au parfum exercerbé, de Jean-Paul

Jean-Paul vient de découvrir que mon appel sur les épices et aromates n'avait pas eu de succès auprès de mes correspondants. Généreux comme à son habitude, il a décidé d'y remédier par une série de mail-art, ce qui n'est jamais un vain mot en ce qui le concerne. C'est la cardamome verte qu'il a choisie pour commencer.

La cardamome verte ou cardamome aromatique, est une plante herbacée vivace à rhizome ppartenant au genre Elettaria, de la famille des zingibéracées, originaire d'Asie du Sud-Est.

La cardamome blanche est la même graine qui a été décolorée pour des raisons uniquement esthétiques. A ne pas confondre avec la cardamome noire qui est une autre variété poussant en Inde : ses graines noires sont plus grosses; après les avoir fumées, leur goût est concentré et puissante et sert surtout dans des mélanges d'épices, pour des cuissons longues comme des ragoûts.
La cardamome verte est l'épice star de la cuisine indienne et de la cuisine asiatique, elle est beaucoup utilisée également en Afrique, en Ethiopie en particulier, que ce soit en graines entières ou en poudre. La véritable épice sont les graines noires contenues à l'intérieur de l'écorce verte.

La cardamome verte possède une saveur citronnée avec un goût de sève de pin ; en fin de bouche elle dégage un puissant arôme poivré et subtilement mentholé. Son parfum très fort conduit à l'employer avec parcimonie mais elle n'est pas piquante.

Elle rehausse le goût du café turc, et même pourquoi pas mettre une graine dans le marc de café de chez nous pour le parfumer délicieusement ? En Inde, on retrouve la cardamome dans des plats à base de riz, c'est l'une des épices principales du garam massala et du thé indien tchai. Dans la cuisine nord-africaine, on en met traditionnellement dans le mélange ras el hanout. En Europe on en fait surtout usage en pâtisserie : rajoutez-en dans vos pains d'épices, confitures, ou encore dans vos compotes, vous m'en direz des nouvelles.

Cette épice a également de nombreuses propriétés pour la santé où son utilisation est très ancienne et remonte avant le 7e siècle avant JC. : puissant antiseptique, elle soulage les maux d'estomac et  facilite aussi la digestion. Elle donne une bonne haleine, et associée à de la banane elle permet de stopper les vomissements.

 Ursu a collé de vraies graines de cardamome verte sur son mail art!
Bravo et merci pour toutes les informations recueillies avec soin à son sujet car c'est une plante terriblement intéressante à découvrir. 

Libre comme les oiseaux, de Gisèle

Dans le cadre du jeu de l'enveloppe timbrée n°7, Gisèle a reçu de la correspondante qui la précédait dans la ronde, le timbre  Marianne rouge de Lamouche.
Elle avait pour mission de l'intégrer dans un mail-art à mon intention : la tâche n'était pas forcément très facile mais elle s'en est sortie magnifiquement, avec cette dame un peu prisonnière qui, de derrière les vitres de sa fenêtre,  regarde vers le ciel et les oiseaux qui s'envolent, en toute liberté, en passant bien au-dessus des grands pins.
 Merci beaucoup Gisèle, comme toujours ce que tu m'envoies est parfaitement réalisé, bravo!
Et tu m'as gâtée avec un magnifique timbre imposé que je vais devoir, à mon tour, mettre en scène. Affaire à suivre donc.

30 octobre 2018

Jardin potager et d'agrément, pour Marielle - Carnet 14-5/3

Ne pouvant pas me consacrer à l'art postal à plein temps, en ce moment, j'ai fais coïncidé l'anniversaire de Marie-Aile avec le 3e voyage de notre carnet-navette sur le thème du jardin. 
Pour ce faire, je me suis lancée dans une broderie main, un peu longue à réaliser, sans fioritures par choix. J'espère que cette double page, certes sobre mais où j'ai mis tout mon coeur, lui plaira.
je te souhaite un très bel anniversaire, Marie-Aile!
(exceptionnellement, pour protéger le tissu blanc, je le fais voyager sous plastique )

Fruits rouges, pour Frédérique - Carnet 3 - 5/5

Pour le dernier voyage de ce carnet-navette entre Frédérique et moi sur le thème de la couleur rouge, j'ai choisi de mettre le "paquet" sur la dernière double page, de manière à ce que l'aventure se termine pour sa date anniversaire,  mais il m'a fallu "speeder" pour être prête à temps... 

Pour que ce soit un vrai cadeau, une grosse partie des fruits qui compose cette scène a été brodée à la main, car je sais que cela fera plaisir à ma correspondante,  puis, au premier plan à droite, j'ai fait ressortir en 3D quelques feuilles de l'arbuste en tissu, et quelques grappes de groseilles représentées ici par des petits boutons rouges.  
Et comme il me fallait beaucoup de timbres pour affranchir ce carnet,  j'ai pensé à utiliser cette  planche de timbres sur les insectes dont la libellule si chère à cette mail-artiste. 
Bon anniversaire à toi, Frédérique, passes une très belle journée! 

29 octobre 2018

Terra nostra, de la part de France

Qu'on la voit si belle de très loin, comme sur les timbres édités à partir des photos prises en orbite, par Thomas Pesquet, ou qu'elle manifeste par des éruptions spectaculaires son caractère indomptable, j'aime notre planète terre dont je me sens la fille.
Faisons tout notre possible pour la préserver un maximum, pour qu'elle continue de nous supporter, nous les inqualifiables terriens qui la martyrisons 

Je remercie beaucoup France qui s'est souvenu que j'aime beaucoup les îles volcaniques, même si à ce jour je n'ai fréquenté en Sicile que l'Etna et sur les Iles Eoliennes, le Vulcano et le Stromboli (ce dernier seulement de loin car trop éruptif)
Merci France pour cette vue d'une éruption au Vanuatu!
Merci également pour le choix de timbre et l'association judicieuse avec un morceau 
de tableau représentant également une éruption!

23 octobre 2018

Fleurs bleues et marque-page d'Anne-Marie

Jolie surprise dans ma boîte aux lettres aujourd'hui : c'est la première enveloppe que je reçois d'Anne-Marie arrivée tout récemment sur notre forum "Mailarter à l'infini".
Anne-Marie réalise là une composition de fleurs diverses  où le bleu domine joliment marié à un fond rose comme un ciel au soleil levant d'automne, le tout souligné d'un petit ruban de croquet bleu pour la touche textile. A l'intérieur de l'enveloppe j'ai trouvé ce petit cadeau : un joli marque page!
Merci Anne-Marie pour cette délicate attention.

18 octobre 2018

EL70 - Solitaire ou en procession, de Marielle

Ce jour dans ma boîte aux lettres, de l'art postal avec des éléphants en quantité envoyé par l'amie Marie-Aile : un grand mâle solitaire dans la savane, un troupeau avec matriarches et éléphanteaux déambulant au crépuscule, une jolie breloque éléphant et même un tout petit éléphant blanc, 
découpé à l'emporte-pièce.
merci Marie-Aile, pour tous ces pachydermes en liberté, comme je les préfère !

17 octobre 2018

B44 - La guerre des boutons, de Michèle

"Si j'aurai su, j'aurai pas v'nu", célèbre réplique de Petit-Gibus reprise à son compte par le minou de la carte textile que je viens de recevoir de la part de Michèle la Parisienne!
Bravo pour la richesse de ce mail-art ! tu as mis tout ton coeur à sa réalisation avec un fond textile (juste pour me faire plaisir),  des boutons symbolisant bien le temps des culottes courtes comme ces cartable et tableau de classe,  une broderie faite à la main pour écrire le mot "mail- art" 
et pour finir  deux timbres tout à fait adaptés à la situation.
Attention Minou, il peut être osé de s'aventurer sur le terrain où les enfants s'affrontent à la sortie de l'école, des gamins comme ceux figurant sur le timbre consacré à Robert Doisneau dont je ne connaissais pas encore l'existence. Très célèbre, cette photo m'est tout à fait familière car nous en avons fait chacun une ou plusieurs déclinaisons personnelles dans le cadre d'un appel collectif .
(à retrouver dans la colonne de droite, en cliquant sur le libellé "Appel collectif "l'information scolaire").

Merci Michèle pour ce mail-art surprise, qui me fait très plaisir mais auquel je ne pourrai pas répondre avant quelques mois.

9e Journée Mondiale du Faux Timbre d'Artiste - Jeudi 15 novembre 2018

Je n'ai plus à vous présenter Tony Mazzochin, le génial artiste à l'origine de cette originale et créative manifestation annuelle qu'est la Journée Mondiale du Faux Timbre d'Artiste : ceux qui me suivent sur ce blog n'ont rien oublié de l'épique édition précédente.

Voici donc l'appel de Tony pour la 9e édition de la JMFTA fixée au jeudi 15 novembre prochain.
Tous les détails sont fournis en plusieurs langues sur son site.

En plus de Victoria Saiz de l'Association Esperluette Ecrit & Art, qui accueillera officiellement toutes les merveilles de créativité émises à l'occasion de cette 9e JMFTA , n'hésitez pas à faire plaisir autour de vous en envoyant vos créations à vos connaissances, mail- artistes ou pas.


16 octobre 2018

"Tricotons le monde dont nous rêvons", le beau slogan de Tony

Je vous ai déjà parlé ici du Tricot sans Fin, démarré par Tony Mazzochin en 2015.
Toutes les personnes qui en ont envie viennent ajouter quelques rangs de mailles aux précédentes : aux dernières nouvelles, ce long ruban de laine mesure plus de 15 mètres. 

Promenant sa valise avec ses grosses pelotes jaunes dans différentes manifestations artistiques et populaires, Tony anime cet atelier sympa où il donne à chacun l'occasion de passer un moment de détente, de partage et de convivialité et c'est avec joie que garçons et filles, papas et papys, mamans et mamys font cliqueter les aiguilles "pour tricoter le monde dont nous rêvons".

photos extraites du Site de T. Mazzochin - Bazainville les 7 et 8 octobre 2018

Vous trouverez plus de photos et de détails sur son Site notamment avec des photos de la toute récente sortie du Tricot sans Fin, à Bazainville, dans les Yvelines.

Au tout début de son projet, Tony a rédigé un texte faisant l'éloge du tricot, que je ne peux m'empêcher de partager avec vous tant il est magnifiquement écrit :

"MANIFESTE LAINEUX DIT L’ÉLOGE DE LA LENTEUR

Tout le monde un jour ou l'autre a porté un tricot fait par une mère, une sœur, une tante ou une amie. Ce manifeste laineux est un éloge, un hommage à ces personnes qui, sans crier sur les toits leur savoir- faire, emmènent sans rien dire le plaisir retrouvé et à jamais oublié, du geste ancestral qui est le tricot. Ce manifeste est un cri. Un retour aux valeurs d'enfance. Un retour à l'insouciance, un retour au bonheur, un retour à la douceur de vivre, un retour au plaisir simple, le retour à la lenteur. 


Ce manifeste est l'hommage à la lenteur. Le tricot est un acte de transmission de conscience civique, dans un monde où tout va vite, tout se mécanise, tout s'industrialise, tout s'informatise, tout se standardise. Le tricot, est la maille oubliée, de l'homme moderne, pour trouver son bonheur. La maille manquante. Le tricot nous ramène lentement, sans aucune cadence imposée, avec un mouvement lent, répétitif, libérateur et jouissif. Le tricot nous replonge dans l'essentiel, dans la vraie essence de vie. Vivre lentement et à son rythme. Le tricot a son propre rythme. Le rythme du temps. Le tricot est le savoir-être dans son temps. Le tricot devient une aide philosophique, économique et sociale à l'émancipation de l'homme dans son temps et dans son environnement. Le tricot nous donne le plaisir sans être sous l'influence des modes, et sans être sous les contraintes du goût du marché. N'ayez pas peur des mots. Le tricot est plaisir. Le tricot est sensualité. Le tricot est érotisme. Le tricot est le plaisir de la matière sur la peau, le plaisir des sensations qu'il donne. Le tricot c'est le plaisir du toucher. Le tricot est notre deuxième peau.

Il faut aimer sa peau. Le tricot est un art de vivre, un art de partager. Une manière simple à la portée de tout le monde. Un acte qui ne coûte pas cher à première vue, mais qui a un prix inestimable. Le tricot par sa lenteur de création, aidera le monde actuel à éviter cette envie d'aller toujours plus vite, d'aller toujours plus haut, et dans l'éternelle illusion qu'on deviendra un jour, toujours plus forts, toujours plus puissants. Le tricot nous épargnera de cette course effrénée, qui nous emmènera nulle part. Dans le tricot il n'y a pas d'enjeu, pas de gloire, pas de course à l'argent, il n' y a pas de compétition non plus. Il y a juste le plaisir de s'asseoir, le plaisir de faire, le plaisir d'être là, le plaisir de réfléchir à ce beau monde si fier de lui, et si égoïste aussi. Vous les puissants, méfiez vous, du tricot. Le tricot par sa démarche peut devenir une arme. Sans provocation aucune, le tricot deviendra votre ulcère si vous lui faites la guerre. Le tricot descendra sur toutes les places de France et du monde. Le tricot sera votre châtiment suprême.

Le tricot est dans une autre dimension que la vôtre. Le tricot nous fait réfléchir autrement à notre condition humaine en société. Le tricot en quelque sorte est le refus d'accepter n'importe quoi. Nous vivons dans un monde où la technologie et l'économie ont pris le dessus des choses.

Tout doit aller vite...vite et vite... mais on s'évite. On passe à côté l'un de l'autre, sans se voir réellement, car on est pris dans un courant frénétique dicté par la machine économique dont la course est sans fin. On n'a pas le temps d'avoir du temps pour soi. Donc, pas le temps pour les autres non plus. Le tricot, par son action lente et détachée d'idéologie quelconque, devient un acte de désobéissance civile, un acte de terrorisme laineux au service de l'humanité. Le tricot pour être ce qu'il est, devient l'insubordonné absolu, de l'aller vite. En tricotant, on rejoint « le rouet de Ghandi ». Une toute petite chose, peut devenir une grande idée, qui peut mettre en difficulté une grande puissance. Le tricot, est la vitesse maximale que l'homme peut atteindre. Le tricot est la mémoire de l'homme. Le tricot est résistance. Le tricot est un combat contre la bêtise humaine. Le tricot est à l'endroit. Le tricot est à l'envers. Le tricot est en côte. Le tricot a la côte.

Le tricot c'est du plaisir. Vive le tricot!"


Tony Mazzochin-Voiron-2015

15 octobre 2018

Jolie leçon de choses, de Jean-Paul

Avec ce chardonneret hésitant devant ces belles cerises appétissantes, Jean-Paul me gâte car il sait combien j'aime les passereaux, et parmi mes préférés, le chardonneret avec ses si jolies couleurs. 

La couverture de ce livre de "Leçons de choses" est tout à fait vintage car voilà un vocabulaire qui a disparu depuis longtemps de l'Education Nationale... je crois qu'on appelle cela maintenant les sciences de la vie et de la terre. 
Rien que pour ce bel oiseau, j'aurai presque envie de retourner sur les bancs de l'école primaire. 
Merci Jean-Paul !

14 octobre 2018

Eléphant tentaculaire, pour Michèle

Pour remercier Michèle de sa jolie carte sur Chagall et les dentelles 
(que j'ai reçue pile au moment où je devais lever le pied dans ma production mailartistique), 
et pour lui souhaiter la bienvenue sur notre forum "mail-arter à l'infini" qu'elle vient  de rejoindre, voici le mail-art que je lui ai concocté.

J'ai tenté de traiter son thème sur le street-art mais ce n'est pas très évident en textile.
Alors du coup je lui ai fait un clin d'oeil en y mettant mon propre thème sur les éléphants, sur un mode évidemment humoristique, tique  ou tic , comme "miss tic", la reine française de la spécialité.
Bonne réception, Michèle et au plaisir d'autres échanges, l'an prochain.

Baromètre breton, pour Anne-Marie

Bien que devant suspendre pour quelques mois mon activité mailartistique, je tenais absolument à faire une carte d'art postal à Anne-Marie pour lui souhaiter la bienvenue en sa qualité de nouveau membre du forum d'art postal "mailarter à l'infini" que je fréquente assidûment.

Je connais encore peu ses goûts mais j'ai retenu que la Bretagne en fait partie. Je me suis lâchée à enrichir de quelques points de broderie ce baromètre "miraculeux", pour rehausser le bouquet de roses, rendre saillants les boutons du gilet et renforcer la pluie bretonne, dont beaucoup se moquent, mais que tous actuellement nous envions pour nos jardins et plantations !!!! 
Je te souhaite beaucoup de bonheur à mailarter avec nous, Anne-Marie 
et te souhaite bonne réception de mon petit couple breton.

Animaux fantastiques ou disparus, chez Michèle

Lorsqu'ils sont en visite chez leur mamy, les petits-enfants de Michèle aiment à faire des cartes d'art postal ou des ATC en sa compagnie, et d'après ce que j'ai pu voir, ils sont plutôt doués. 

C'est ainsi que j'ai appris leurs goûts du moment, les licornes pour les filles et les dinosaures pour le garçon. J'ai tenté d'être à la hauteur de leurs attentes en leur fabriquant ce qu'ils préfèrent, assez rapidement car je n'ai plus guère de temps pour le mail-art pour le moment.

  j'espère que cela leur plaira un tout petit peu !

13 octobre 2018

Octobre rose, de Roland

Jolie surprise dans ma boite aux lettres aujourd'hui, mais arrivée sous une pochette plastique jaune de la Poste, je m'attends au pire. Heureusement que les dégâts sont limités cette fois-ci, seulement deux boutons se sont perdus, ce que j'ai pu réparer aisément.

C'est une oeuvre originale et délicate pour s'associer à la cause des femmes et participer à sa manière au mois d'octobre rose pour la campagne de lutte contre le cancer du sein. 
L'ami Roland en est l'auteur et c'est très réussi. 
A la vue du recto de l'ouvrage, j'ai cru qu'il s'agissait d'une sorte de noeud papillon

 mais au verso ce corset fort original, avec une belle dédicace calligraphiée à l'intérieur, 
c'est top ou plutôt devrais-je dire "topless" !
Un grand merci à toi Roland!

9 octobre 2018

T73 - Origami en monochrome +1 , de la part d'Annie

 A la MJC de Palaiseau où je pratique le patchwork, l'art textile et l'art postal textile, nous aurons deux thèmes à illustrer en art postal pour cette saison 2018-2019.
  
Le premier thème retenu est celui du monochrome + 1 couleur avec le timbre rendant hommage à la peinture de Geneviève Asse, dont la plus grosse partie de l'oeuvre est dominée par le bleu.

Dans la mesure où nous allons avoir à préparer une exposition de patchworks sur ce thème en début d'année prochaine, ce mail-art-là constitue une bonne introduction au travail sur la couleur 
que nous aurons à réaliser.  
Une des personnes du groupe, Annie, a choisi ici d'harmoniser son mail-art avec la couleur du timbre grâce à cette rose en origami textile, utilisant elle aussi toutes les valeurs de bleu pour le monochrome, le "plus-un" étant le jaune représentant le coeur de la fleur.

Merci Annie pour cette réalisation !

Clin d'oeil de chat, de Jean-Paul

Après avoir vu tous ces oiseaux envahir son espace virtuellement, il ne faut pas être surpris de voir pointer le museau de ma chatte fidèle, celle qui déprime lorsque je la quitte pour quelques jours !

Même si ce n'est pas Myrtille, ni la véritable couleur de ses yeux sur la photo, il y a la même intensité d'amour dans ce regard-là que dans celui de ma panthère noire.
Merci Ursu, d'avoir pensé à elle : tu lui as mis quelques petites piafs au dos de la carte, 
pour la distraire un peu ! Sympa !

T72 - Bruissement d'ailes au jardin, de Jean-Paul

Jean-Paul a mobilisé toute la gent ailée du jardin pour me l'envoyer et je suis extrêmement touchée de tous ces magnifiques oiseaux qui viennent me visiter, tous regroupés dans une enveloppe "maison". 

Là-encore cet art postal est timbré judicieusement avec le rouge-gorge et la mésange bleue de cette superbe série de timbres sur les oiseaux de nos jardins. 
A la droite de l'enveloppe, il doit s'agir d'un pic épeiche, variété de pic la plus courante en France, 
et à l'intérieur de l'enveloppe, voici les magnifiques tags qu'elle contenait : 
 chardonneret élégant, pinson pivoine, roselin pourpré et mésange bleue

Quel magnifique envoi : je suis absolument scotchée par la beauté des fonds réalisés pour tes tags,
  ils sont  absolument splendides! Un très très grand merci à toi !

T71 - Un chapeau pour bibi, de Jean-Paul

Aujourd'hui j'ai bien ri en trouvant ce mail-art là de l'ami Ursu dans ma boite aux lettres : j'ai aussitôt pensé à la chanson de Maurice Chevalier  "Le chapeau de zozo". 

En fait, et pour être tout à fait honnête, il y a quelques différences, car ici ce ne sont pas trois plumes de paon qui ont été plantées mais carrément des passereaux, car Jean-Paul sait combien je les aime... et en plus, coup double, c'est tout à fait raccord avec le timbre du rouge-gorge,  de la série oiseaux de nos jardins éditée par la Poste,  que j'affectionne tout particulièrement.  
Un grand merci Ursu, à toi qui pense avoir trouvé le chapeau qui me conviendrait, même si je n'ai vraiment pas une tête à chapeau, à mon grand regret. Ceci dit, il est suffisamment aéré pour être agréable à porter, aux beaux jours ! Avec un tel couvre-chef, il n'y aurait plus besoin d'épouvantail dans le jardin pour éloigner les oiseaux indésirables au moment où les arbres sont chargés de fruits!

***
Pour ceux qui voudraient se la remémorer, voici la chanson originale
de Maurice Chevalier qui date de 1936!

5 octobre 2018

T70 - Art de la table sur nappe aux dentelles, de Sabine

Dans ma boite à lettres aujourd'hui voici le premier mail-art d'une nouvelle correspondante, Sabine qui se fait toute modeste, mais pourquoi donc? 

 j'apprécie tout particulièrement qu'elle ait su marier du bleu et deux de mes thèmes favoris,
 les dentelles et la création autour d'un timbre, 
ici de la série dédiée aux arts de la table éditée récemment par la Poste.
Merci beaucoup Sabine, pour cet envoi : hélas le scan ne rend pas très bien la situation !

PS: Saby, si tu me lis ici, saches que je préfère le tutoiement largement pratiqué entre mail-artistes.

Attention, cueillette fatale, de Nanou

Dans le cadre du jeu de la carte postale et du texte inventé lancé sur notre forum, il fallait  réaliser une carte postale sur le thème "Cueilleurs de champignons, à vos paniers!" en intégrant des mots imposés sans rapport avec le thème, choisis par les participants. 

Voici ce que vient de m'envoyer Nanou : j'espère qu'il s'agit seulement d'une mise en garde sur le fait qu'il vaut mieux que je ne ramasse pas de tels champignons dans mon panier !!!
Merci Nanou, pour cette carte postale, bien colorée,  
même si ton texte n'a aucun rapport avec le thème des champignons.

Les mots imposés sont : oreiller - caillou - camion - livre - marteau - coquelicots - camélia

Le texte inventé associé est le suivant :

Un gros camion rempli de cailloux se gare devant chez moi pour des travaux de goudronnage, le marteau-piqueur ne s’arrête pas de faire un bruit infernal.
Allongée sur mon canapé du salon, la tête bien calée sur mon oreiller rose préféré, j’essaie de me concentrer pour lire le livre que j’ai pris hier à la bibliothèque… mais je n’y arrive pas … trop de bruit me gêne, …. Alors prenant mon mal en patience je m’évade en regardant le vase posé sur mon petit guéridon rempli de coquelicots et de camélias.

3 octobre 2018

F49 - Ne surtout pas perdre le fil... de Jeanne-Marie

Voici un bien curieux mais très intéressant mail-art de Jeanne-Marie!

Cela ressemble au réseau de nos neurones lorsqu'on est jeune et que toutes les connexions se font bien. Mais il arrive un âge où, sans qu'il soit déjà question d'Alzheimer, le nombre de synapses s'amenuise et des ruptures s'opèrent dans le maillage... d'où la jolie phrase qui s'enroule et sinue aussi comme un fil : " Ne pas perdre le fil de ses idées....qu'est ce que je  disais déjà?"
merci Jamari pour ce mail-art bien original !

1 octobre 2018

Nichées tardives, de Colette

Sous la forme d'une enveloppe, voici aujourd'hui arrivé dans ma boite aux lettres 
un collage très original de Colette.

Avec talent, elle y  mêle extrait de carte routière, déchirure de journal en langue bretonne, peinture par touche et lambeau de papier kraft, afin de mettre en valeur quelques nichées d'oiseau 
en train de nourrir leurs rejetons.
 Comme nous sommes déjà en octobre, je crains que ces petits n'arrivent pas à être suffisamment forts pour affronter la mauvaise saison... mais je suis très touchée que Colette ait bien noté combien j'apprécie tous les passereaux, ces petites boules de plumes.
Merci Colette pour cette belle enveloppe surprise !
Saches qu'il n'y a pas à s'excuser du retard à répondre, c'est toujours un plaisir pour moi de trouver un mail-art dans ma boite aux lettres, quelque soit le temps écoulé depuis mon propre envoi. 

Entre digitales et roses trémières, pour Marie

Apprenant fortuitement la date anniversaire imminente de Marie, je me suis dépêchée de lui faire un petit mail-art pour le plaisir d'offrir.

Comme elle adore la peinture, ce tableau délicat d'une jolie jeune femme se promenant et
 cueillant des fleurs dans son jardin, m'a paru bien adapté. Je l'avais mis de côté depuis très longtemps car il s'en dégage une grande sérénité, je le trouve très reposant. 
Mais, malheureusement, je n'ai pas réussi à retrouver qui en est l'auteur (*).
A mon habitude, je l'ai un peu aménagé : enrichie de quelques broderies pour mettre en relief les roses trémières et les hortensias du premier plan, cette scène m'a semblé beaucoup plus vivante
 et je suis à peu près certaine que Marie y sera sensible.

Bel anniversaire à toi Marie!

***
(*) A réception du mail-art, Marie, avec sa grande culture en matière de peinture a su trouver l'auteur de cette oeuvre :  Il s'agit du peintre américain Abbott Fuller Graves (1859-1936) et le tableau s'intitule assez logiquement : Femme avec panier de fleurs

Vent frais dans les grands pins, pour France

Dans le cadre du jeu de l'enveloppe timbrée n° 6,  il m'échoit de clôturer la 2e ronde en composant un mail-art pour France. Pour ce faire, je viens de recevoir comme timbre imposé à illustrer celui du pin sylvestre de la toute nouvelle série de la Poste sur les arbres, que je trouve magnifique.
 Avec du bois de pin sylvestre on fait beaucoup de choses, mais pas toujours très photogéniques. 
Et puis là, il ne s'agissait pas de pin maritime ou de pin parasol où j'aurai eu davantage d'idées.
C'est alors que me sont revenues en mémoire les paroles de ce canon, chanson  que l'on répète à l'infini apprise dans mes jeunes années lorsque je partais en colonie de vacances. 
 
Les paroles évoquent le vent dans les grands pins : je les ai brodées à la main sur le mail-art
et peut être l'avez vous fredonnée, vous aussi : 

Vent frais, vent du matin
Vent qui souffle au sommet des grands pins
Joies du vent qui passe
Allons dans le grand vent
(reprise) Frais, vent du matin .......

J'espère que cette composition saura plaire à France.

Un bien joli métier, pour Yvette

Le thème d'Yvette sur les poupées étant assez peu traité,  j'ai choisi d'en parler, 
à l'occasion de son anniversaire.

Cette femme qui habille et répare les poupées n'exerçait-elle pas un fabuleux métier, plaisant et agréable pour elle, mais essentiel et tellement précieux aussi pour les "petites mamans" dont la progéniture avait subi des dommages? Mais là, je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître ni même imaginer. C'était le temps où tout n'était pas jeté au premier défaut d'usage et où il fallait longtemps espérer, et faire plusieurs lettres au Père Noël pour avoir la chance d'être exaucées, pour les plus chanceuses.
Je te souhaite un très bel anniversaire Yvette.