Soutien à la JMFTA

Lettre ouverte à Monsieur le Directeur de la Poste  à Paris
Copie au Service Comptabilité de la Poste de Villefranche sur Saône
Copie à Madame le Ministre de la Culture


Monsieur Le Directeur,

Comme bien d’autres artistes amateurs ou non j’ai participé à la 8ème Journée Mondiale du Faux Timbre d'Artiste (JMFTA) organisée par Tony Mazzocchin, demeurant à Voiron (38).

C’est ma première participation à cette journée que je connaissais déjà, ayant été l’heureuse destinataire d’œuvres artistiques lors des deux éditions précédentes, arrivées jusqu’à moi sans encombre !

Ce 16 novembre 2017, par ailleurs journée internationale de la tolérance, j’ai adressé 38 mails-art avec faux timbre d’artiste dans le cadre de cette journée dédiée à l'ART POSTAL et au TIMBRE POSTE en particulier :

-  trente-quatre à des amis correspondants mail-artistes en France et en Belgique (à ce jour, le courrier leur a été distribué sans surtaxe, mais la distribution se fait au compte-gouttes, tous ne l’ont pas encore reçu)
-  un  à Tony Mazzochin l'organisateur qui ne l’a pas encore reçu,
-  trois au peintre Christophe RENOUX qui était le destinataire privilégié de la 8E JMFTA. Ces derniers font partie des centaines de plis détenus par la Poste de Villefranche-sur-Saône sous couvert de l’encaissement d’une somme de 422,48 euros pour régulariser l'affaire et libérer les courriers en attente.
Ces œuvres devaient faire l’objet d'une grande exposition à la fin de l'année, dans le village médiéval de TERNAND (69),  maintenant compromise. Et dire que le Musée de la Poste était prévu comme destinataire de la  9ème JMFTA !

L’attitude inqualifiable de la Poste de Villefranche sur Saône, vis-à-vis de  Mr Mazzochin pour cette journée qui se voulait belle, dédiée à l'Art qui voyage par la Poste française, me révolte profondément, sachant que :

1/ nous sommes nombreux à pratiquer l’art postal tout au long de l’année et à dépenser des sommes incroyables pour satisfaire à notre passion (plus de 650 Euros pour moi en frais de timbres et l’année n’est pas encore terminée). Et la prochaine augmentation significative du montant de  l’affranchissement en janvier 2018, que nous allons « sentir passer » ne nous découragera pas de continuer à pratiquer notre art !

2/en dehors de cette journée particulière, tous nos plis sont affranchis pour des sommes dépassant souvent le tarif  légal, ce qui ne nous dispense pas d’avoir plus souvent qu’à notre tour des délais d’acheminement incroyablement longs (quelquefois plusieurs mois) ; il arrive même que ces courriers artistiques soient perdus, ou arrivent complètement ‘hachés’ par vos machines à affranchir ! Pour autant, nous ne manifestons pas notre mécontentement auprès de vos services, ni ne réclamons de dédommagements!

3/Votre attitude dans le cas présent est même suicidaire !  De moins en moins d’envois se font par courrier postal : les courriers professionnels se font désormais via le numérique, les particuliers ne s'écrivent plus préférant s’adresser des e-mails,  des sms, et autres selfies pour le plus grand bonheur des FAI.

Nous les mail-artistes sommes les derniers gaulois, les INCONDITIONNELS du BEAU COURRIER POSTAL. En plus de la joie de nos correspondants, nous aimons faire le ravissement de certains facteurs ou factrices et  apporter de la bonne humeur à toutes les personnes qui manipulent nos courriers dans vos services, à une époque où malheureusement l'on voit beaucoup trop de choses moches dans l'actualité, dans les situations parfois difficiles que vivent un trop grand nombre de nos concitoyens, que ce soit en France où ailleurs dans le monde.

4/ Par amour de l’Art et pour le plus grand plaisir des Français qui accèdent ainsi à des loisirs qui ne leur sont pas toujours accessibles financièrement, voici quelques exemples à suivre :
-  la RATP accepte des chanteurs faisant la manche dans les rames du métro sans contrepartie financière,
-  certains  Musées acceptent d’ouvrir leurs portes gracieusement une fois par mois
-  lors de la Journée du Patrimoine, il y a des queues entières de personnes nouvelles qui viennent découvrir les richesses de notre Pays….Alors pourquoi pas un geste de La Poste ?

Via les blogs des uns et des autres,  nous avons appris  que le blocage du courrier à Villefranche-sur–Saône était dû au fait que trop de personnes ont été  impliquées dans la chaine hiérarchique pour qu’il soit possible de faire machine arrière. En partant du facteur de Christophe Renoux,  tous ont  demandé à leurs supérieurs directs ce qu'ils devaient faire ou comment agir devant un tel "crime" ! Des criminels, voilà ce que nous sommes devenus, au nom de l’ART!  Oui, vous avez bien lu !

C'est Tony Mazzocchin lui-même qui s'est proposé de récupérer les œuvres en payant les surtaxes de sa poche. Mais la facture est salée : 422,48 euros représente le tiers de son salaire!

Vous ne me ferez pas croire que La Poste avec son capital de 3800000000 euros se serait  soudain retrouvée en difficulté et son équilibre financier compromis sans cette somme !  Non, bien au contraire, votre tolérance vis-à-vis de cette manifestation sympathique n'aurait pu que valoriser votre image décidément déclinante.

Savez-vous que l’accueil réservé aux clients de la Poste aux guichets est de plus en plus sec !  Demander  un joli timbre-poste, c’est presque comme demander la lune ! Si  vous vous y présentez pour faire tamponner vos courriers, on vous (é)conduit directement à la machine à affranchir !  Désormais, c’est le règne de l'automate, de la machine qui déshumanise les rapports entre les gens ! Les employés perdent tout esprit d’initiative, ils doivent se conduire comme des robots ! Quant à vouloir convertir les facteurs en auxiliaires de vie dans nos campagnes à grand renfort de publicité, c’est oublier bien vite que trop souvent,  ils doivent faire face à des tournées de plus en plus longues au point qu’il ne leur soit plus possible d’effectuer de distribution tous les jours, à tout le monde !

Alors accepter d’entériner officiellement l’existence d’une si belle journée (sur trois-cent-soixante-cinq) et autoriser au plus grand nombre de découvrir les joies de l’art postal provoquant ainsi l’éclosion de nouveaux mail-artistes et donc de potentiels nouveaux consommateurs de timbres postaux serait vraiment une bonne action et une véritable opportunité pour votre Société qui s’en trouverait immanquablement grandie aux yeux de tous.

Alors, je  caresse l’espoir  ce courrier sera bien lu par vous Mr le Directeur et qu’une décision favorable de votre part permettra de pérenniser l’initiative de ce génial artiste qu’est Mr Tony Mazocchin,  pour l’amour de l’Art Postal et par amour de l’Art tout court.  Vive la JMFTA !


Salutations distinguées.

Dentellebleue , le 30 novembre 2017

3 commentaires:

Anonyme a dit…

chère Dentellebleue,
...je voulais te dire que "la demande d'un des mes contacts au musée de la poste à paris avait bien demandé non officiellement de leur envoyer la JMFTA,(cela naturellement n'engage rien du tout)...attention le contact pour le moment est fragile car ces personnes sont dépendante d'un système complexe et inestricable...je m'explique...Le Musée de la poste s'il vit c'est que "La Poste" le soutient financièrement et quand je dis la Poste ce n'est pas le service colis-lettres mais "La Grande Pieuvre qui est cette "multinationale qu'est devenue la Poste"...donc ils n'ont pas de pouvoir décisionnel...ils sont plusieurs directeurs/directrices et chacun fait son bouleau la dedans...Je répète ils sont des employés spécialisés et leur pouvoir décisionnel est presque nul concernant notre cas...donc s'il vous plait, n'écrivez pas au Musée de la poste...Laissez que les eaux se calment...je n'en occupe pour faire une demande officielle pour la 9ème JMFTA au Musée de la Poste à paris...au moment venu! Pour le moment ils n'en savent rien et ils n'ont rien fait ou promis...donc Merci de ne pas écrire à ce Musée...il faut préparer le terrain pour avoir une chance...

tonyaime@orange.fr a dit…

Signé Tony Mazzocchin (commentaire de l'anonyme ci dessus.

Dentellebleue a dit…

Merci Tony pour cette précision. Je n'avais pas deviné que c'était toi l'auteur de ce commentaire.
Rassures-toi, je n'avais pas l'intention d'agir plus avant ; le mieux placé pour savoir ce qu'il faut faire et quand le faire, c'est bien toi.
Merci encore pour tout et à bientôt pour de nouveaux échanges postaux!bon dimanche