19 mars 2019

TP14 - En sari comme à Bombay, de Chantal

Quel bonheur de trouver ce bijou de mail art dans ma boite aux lettres de  Chantal, cette artiste absolument maîtresse dans l'art du quilling! 

Elle connaît particulièrement bien l'Inde et ces femmes en costume traditionnel illustrent parfaitement ce pays avec leur sari aux couleurs riches et chatoyantes. Un monument et des coupures de journaux en tamoul tapissent le fond de sa carte plus un timbre coeur d'or,comme le sien,  pour magnifier le tout. 
C'est un enchantement : merci vraiment Chantal, ton art postal m'enchante toujours autant et me fait particulièrement chaud au coeur en ces jours difficiles pour moi en ce moment.

16 mars 2019

Un petit oiseau vient m'annoncer le printemps , de Roland

Voici qu'à son tour Roland m'adresse un charmant "zozio" en réponse au challenge
 du mois de mars lancé par Katédine sur notre forum. 
C'est beau comme une enluminure et le timbre choisi renforce cet effet : c'est charmant!
merci beaucoup Roland.

14 mars 2019

D109 - Dentelles en symphonie, de Martine

Quelques boutons sur une partition sur un joli fond de dentelle de papier, 
puis un soupçon de vraie dentelle ancienne, auquel il convient de rajouter un bien joli timbre, évoquant une étoffe africaine ... c'est la recette du mail-art que m'adresse aujourd'hui Martine.
Je te remercie beaucoup !

Zozios, pour France

Dans le cadre du challenge du mois de mars de Katédine, nous devons traiter du thème des "zozios" ;  avec l'arrivée en avance du printemps, les petits oiseaux se sont remis à chanter tout en entreprenant avec ardeur la construction d'un nid, pour leur future progéniture.

Voici ma réalisation en appliqué-collé rebrodé à la main, sur un fond de soie pour France.
J'espère que ce mail-art saura te plaire !

13 mars 2019

TP13 - Africaines au marché, de Michele

Aujourd'hui mon amie belge adorable m'adresse une carte d'art postal de son cru, fort sympathique, qu'elle a conçue en partant de sa collection de revues de broderie au point de croix, sa spécialité.
Se frayant un chemin parmi les animaux et les charrettes de fruits et légumes, de belles africaines se rendent au marché avec leur chargement de fruits sur la tête, le corps ceint de belles étoffes traditionelles richement colorées, et le cou orné de lourds colliers de perles. 
Merci Michele, recevoir tes mail-arts me fait toujours extrêmement plaisir!

Autopsie, d'Isabelle

Dans la série "Polar" d'Isabelle, je viens de recevoir un mail-art représentant une étape 
capitale dans toute mort suspecte  : l'autopsie !

Que ce soit en milieu hospitalier comme ici pour l'équipe du Dr House, afin de détecter ce qui pourrait être à l'origine de symptômes singuliers et déterminer les traces d'une maladie insoupçonnée,  ou bien à l'Institut Médico-Légal dans toute enquête judiciaire sur un décès suspect, cette opération fournit souvent un axe de recherche intéressant
 et oriente la suite des investigations des enquêteurs.
Merci Isabelle, pour cette série tout à fait originale !

9 mars 2019

EL82 - Monte-charge, de Liberty

J'ai beaucoup de plaisir à retrouver une réalisation de Liberty dans ma boite aux lettres ; cette fois-ci son mail-art  joue avec plusieurs de mes thèmes.

D'abord on y voit un éléphant d'Afrique en train de soulever une charge lourde symbolisée par un timbre tractée au moyen d'une corde (fil à coudre).  En y regardant de plus près on peut constater que le timbre n'a pas du tout été choisi au hasard : il représente un tissu traditionnel africain (le wax).
Ainsi, la boucle est bouclée avec l'éléphant d'Afrique.
Merci Liberty et bravo : tu m'as comblée, ce mail art est un vrai festival de créativité !

EL81 - Ombres portées, de Jean-Paul

Aujourd'hui je reçois un nouvel envoi postal de l'ami Ursu, qui revient vers les pachydermes d'Afrique avec cette vue d'avion magnifique d'un troupeau déambulant au couchant 
sur une terre désertique...
En médaillon, de très belles sculptures sur sable !
Merci Ursu pour ta fidélité et ton amitié qui me font chaud au coeur!

8 mars 2019

B49 - Enseigne pour "pièce à couzine" de Roland

Quelle belle surprise et quelle créativité encore aujourd'hui dans ma boite aux lettres! Depuis qu'il est en retraite, l'ami Roland n'arrête pas de m'étonner avec une production mail-artistique débridée et géniale! Il m'en fourni un nouvel exemple aujourd'hui, avec cette jolie robe pendue sur son cintre,  à accrocher à la porte de la pièce que je pense aménager sous peu pour y réaliser mes travaux de couture et de broderie - appelée ici "pièce à couzine"-

recto                                                       verso

Elle est tout à fait charmante cette robe : composée sur un fond bleu avec des arabesques faites, je l'imagine, au moyen d'une machine à graver et découper,  puis complétée, pour en souligner la taille fine, par une belle ceinture avec un  joli noeud orné d'un beau bouton en guise de boucle ! 

Seul regret : les deux timbres n'ont pas été oblitérés car cette oeuvre originale avait été protégée à bon escient par Roland, petit malin, qui a gardé par devers lui quelques pochettes de La Poste afin que ses créations arrivent à bon port. Je vais donc conserver cette pochette pour garder la trace de l'affranchissement postal.

Bravo et merci Roland, tu es formidable !

7 mars 2019

Festival d'Art Postal et d'Artisanat - 15-16 et 17 mars : des racines et ... des elfes

Pour mémoire, chaque année l'association "Une vie, un arbre" organise plusieurs manifestations au profit des enfants lourdement malade (leucémies, cancers) , dont un festival d'Art Postal et d'Artisanat, qui se tient à Vienne (Isère) chaque mois de mars.

Voici l'affiche de cette année avec le thème retenu : des racines... et des elfes 
 et la présentation des différents artistes que vous pourrez rencontrer à cette manifestation ...si vous avez la chance d'habiter pas trop loin de l'Isère et de pouvoir vous y rendre !
Je souhaite bonne chance aux organisateurs, en espérant qu'il y aura beaucoup de visiteurs et 
qu'ils feront une belle recette au profit et pour le mieux-être des petits malades !

TP12 - Jolie geisha en costume nippon traditionnel, de Michele

Une superbe broderie au point de croix, bordée de dentelle bleue ancienne, avec un fond évoquant tout à fait le pays du Soleil Levant, voici la dernière magnifique création de mon amie belge, 
à mon intention !!! absolument superbe ...
Quel cadeau ! plein de bisous et plein de mercis pour toi Michèle! J'adore !


EL80 - Eléphant d'Afrique en sursis pour combien de temps? de Sabine

Voici un mail art tout en volume, très original, et mêlant trois de mes thèmes actuels. 

C'est Sabine l'Aveyronnaise qui s'y emploie avec beaucoup de créativité : on y retrouve l'éléphant d'Afrique en breloque et les produits "dérivés : le cuir de sa peau (*), les colliers et autres colifichets à partir de l'ivoire de ses défenses (symbolisé par un bouton) ; l'Afrique et ses tissus sont également présents sur deux des timbres issus d'une nouvelle série éditée par la Poste. 
Merci Sabine d'ainsi attirer l'attention sur cette extermination programmée qui n'émeut malheureusement pas grand monde! 

(*) je ne suis pas sûre qu'on en fasse vraiment quelque chose de ce cuir-là, à voir le nombre de carcasses d'animaux morts que les braconniers abandonnent dans la savane ou dans les parcs nationaux après les avoir mutilés)

D108 - Perles de rosée au jardin de Jeanne-Marie

Il y a beaucoup de poésie décidément aujourd'hui dans ma boite aux lettres : je suis vraiment très gâtée alors que je ne suis pas du tout productive en art postal pour le moment!
Merci les ami(e)s de ne pas m'oublier pour autant!

Mon amie de Savoie a mis tout son coeur (un vrai coeur d'or) à vouloir représenter la rosée matinale perlant au jardin sur les toiles d'araignée et moi, je trouve que ce mail art est plutôt réussi (même si ce n'est pas son avis).
on le voit mieux ici, sur ce gros plan 
Un très grand merci à toi Jeanne-Marie et plein de bisous.

Mascarade, de Christian

Je suis allée depuis quelques jours me promener sur le blog d'un des correspondants d'Eric Babaud,  celui du Sieur Christian ERRE dit " R" ou "Monsieur R" car j'y trouve beaucoup de facéties, de fantaisie, et mais surtout de la  poésie! (cf. rubrique autres blogs référencés dans la colonne de droite).

Mes petites visites ne sont apparemment pas passées inaperçues et ce personnage original m'adresse aujourd'hui l'une de ses oeuvres : c'est une enveloppe mail-artée comme je n'en ai encore jamais reçue combinant le papier mâché et/ou froissé pour un masque grimaçant et la calligraphie pour les coordonnées postales et le message.
Sacré mélange, merci Monsieur R!
Je te demande un peu de patience pour la réponse : elle te parviendra sans faute
dès que je me remettrai activement à l'art postal, en mai prochain.

6 mars 2019

Carré blanc, de Marielle

Dans le cadre du challenge du mois de février lancé par Katédine sur notre forum, où il convenait de produire un carré tout blanc à cause de la neige qui tombait dense à ce moment-là, Marielle vient de me faire parvenir son oeuvre

Pour son "carré blanc", elle s'est vraiment lâchée : aucune censure à l'horizon quand on voit comme elle a utilisé les boutons à foison sur de la feutrine comme fond puis cousu moult breloques et attaches parisiennes pour compléter sa réalisation.
Merci Marie-Aile! 

5 mars 2019

D107 - Dessin de dentelle pour l'arrivée du printemps, de Fuschia

Rien qu'avec la pointe d'un feutre fin, Fuschia a réalisé pour moi sur son  enveloppe tout  un réseau de feuilles et fleurs faisant penser à une dentelle végétale, magnifique! 
 et pour compléter son ravissant envoi, j'ai trouvé à l'intérieur  une bien jolie carte annonciatrice
du printemps, avec papillons et  trèfle : c'est aussi bientôt la Saint Patrick 
merci Fuschia : c'est absolument charmant !

4 mars 2019

Rougir comme une tulipe..., de Maho

et vrombir comme... une Alpine Renault : voilà des nouvelles de Maho 
hautes en couleurs et en intensité!
Que cela me fait plaisir de la voir revenue pour un temps à l'art postal 
merci beaucoup, Maho.

3 mars 2019

Signes, pour le Lecteur du Val de Deyme

Toujours dans le cadre du concours sur les "dix mots sous toutes les formes" proposés cette année dans le cadre de la semaine de la Francophonie, voici ma dernière réalisation, autour du mot signe.

Par quelques-uns de leurs signes, j'ai voulu illustrer le code visuel pratiqué sur la route par les motards. 

L'image du timbre correspond au langage des signes utilisés par les sourds et malentendants.
 Signes du haut  : Saluer ou remercier / Avertir d’un demi-tour 
Signes du bas : Il fait faim, fait soif / Avertir qu’on est « court pétrole » 

Rébus, pour le Lecteur du Val de Deyme

Toujours dans le cadre du concours sur les "dix mots sous toutes les formes" proposés cette année dans le cadre de la semaine de la Francophonie, voici ma réalisation autour du mot rébus 
que j'ai mis en application trois fois sur ce mail-art.
Bien sûr j'ai choisi des rébus en lien avec la pratique de la langue française, je vous laisse chercher un peu ....Vous séchez ? C'est assez facile pourtant : bon allez, je vous aide :

  1. une citation d'Alberto Manguel : "La lecture est l'apothéose de l'écriture"
  2. une citation d'Anatole France : "Un dictionnaire c'est tout l'univers par ordre alphabétique"
  3. un timbre émis fin 2012 : trop facile, celui-là vous finirez bien par le déchiffrer!

Logogrammes, pour le Lecteur du Val de Deyme

Toujours dans le cadre du concours sur les "dix mots sous toutes les formes" proposés cette année dans le cadre de la semaine de la Francophonie, voici ma réalisation autour du mot logogramme.

Toutes les formes d'expressions des anciennes civilisations sont fascinantes; elles ne sont pas, pour certaines, encore intégralement démystifiées. Nous devons à Champollion d'avoir déchiffré les hiéroglyphes de l'Egypte antique grâce à la pierre de Rosette ; cette stèle comportait un même texte rédigé en trois écritures dont le grec, ce qui permit par traduction de donner un sens à tous ces symboles  très graphiques.

Si le positionnement des clous et des pointes de l'écriture cunéiforme utilisée entre autres par les Sumériens en Mésopotamie n'est pas très évocateur pour nous,  les  glyphes des civilisations précolombiennes comme celle des Mayas ou des Olmètes,  ou bien les glyphes du peuple Naxi,  chinois du Yunnan et du Sichuan sont elles très figuratives.
Dans le monde occidental, nous connaissons les logogrammes  et &,  compréhensibles de nous tous, quelles que soient notre langue et notre nationalité. C'est pour cette raison que j'ai choisi d'illustrer ce mail-art avec l'image d'un timbre comportant une arobase.

Arabesque II, pour le Lecteur du Val de Deyme

Toujours dans le cadre du concours sur les "dix mots sous toutes les formes" proposés cette année dans le cadre de la semaine de la Francophonie, voici une nouvelle interprétation du mot arabesque.

Cette fois j'ai voulu mettre en avant les arabesques architecturales, surtout celles que l'on peut voir au Maroc ou bien en Espagne dans une ville comme Grenade, sur les palais, les tombeaux ou les mosquées.
J'ai choisi pour cela une belle dentelle avec des arabesques noires et or, pour y mettre en valeur une sélection de deux belles façades ouvragées et d'une fontaine marocaine. Puis j'ai déniché deux images de timbres comportant eux aussi des arabesques magnifiques pour couronner le tout. 

Arabesque I, pour le Lecteur du Val de Deyme

"Des mots à la lettre, ou de la lettre aux mots..." : dans le cadre de la 24ème édition de la Semaine de la Langue Française, Le Lecteur du Val propose un concours d'art postal consistant à illustrer, sur une enveloppe qui voyagera par la Poste, les "dix mots sous toutes les formes" proposés cette année par la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France, soient : 
Arabesque, coquille, composer, cursif(-ive), griboullis, logogramme, phylactère, rébus, signe, tracé.

Voici une première illustration du mot arabesque, dans le sens d'une figure de la danse classique,  avec l'image d'un timbre représentant également cette figure, le tout sur un fond de dentelle richement incrustée d'arabesques surbrodées.

2 mars 2019

Passereaux en nombre, totalement timbrés, de Jean-Paul

C'est un vrai bouquet ce mail-art d'Ursu : des couleurs et une multitude d'oiseaux passereaux du monde, composé pour l'essentiel avec un patchwork de timbres internationaux.
Moi qui en manque en ce moment, cela me donne du punch de les voir tous là réunis, 
ainsi qu'un avant-goût du printemps : j'ai l'impression de les entendre chanter, 
certains d'entre eux s'occupant déjà à bâtir leur nid.
Quel cadeau : merci beaucoup, vraiment !

Une mésange huppée résistante, de Jean-Paul

Quelle vaillance manifeste cette petite boule de plumes : juchée sur le sorbier dont les feuilles et les baies sont prises dans une gangue de glace, cette petite mésange huppée  n'a pas l'air de trop souffrir des basses températures !
Superbes couleurs et,  bien sûr, toujours beaucoup de plaisir à recevoir les mail-arts 
d'Ursu sur les passereaux : merci beaucoup l'ami !

1 mars 2019

TP11 - Les tissus et parures traditionnelles des Mayas, de Jean-Paul

Voici dans ma boite aux lettres une nouvelle enveloppe mail-art/documentation envoyée par 
Jean-Paul, qui se passionne véritablement pour mon nouveau thème sur les tissus traditionnels et parures des peuples du monde. Je l'en remercie.
Aujourd'hui nous partons donc sur les traces de l'ancienne civilisation des Mayas de méso-amérique, qui vécut à l'époque précolombienne, en particulier au sud du Mexique, au Bélize, au Guatemala, au Honduras et au Salvador.
Civilisation dédiée à l'agriculture, leurs vêtements étaient conçus pour pouvoir cultiver les champs. Les femmes mayas portaient généralement de longues jupes et des chemises larges en coton qu'elle couvraient avec des foulards de couleur, pour protéger leurs épaules. Beaucoup de ces chemises étaient brodées de fleurs et parées de couleurs vives.
Les hommes mayas étaient torse nu et portaient un slip spécial qu'ils appelaient pati orné toujours de broderies colorées qui manifestaient la joie et l'allégresse.
 Fresque avec hommes portant le pati : Musée de la Culture Maya, Chetumal Mexique, reproduction
Le tissage est pour ce peuple un acte sacré. Cela fait 3000 ans que les femmes mayas et leur descendantes tissent de superbes étoffes à l'aide d'un  métier à tisser qui s'attache à la taille et à un poteau.  
métier à tisser à la ceinture
Les textiles mexicains sont le fruit d'une longue histoire remontant au moins à -1400 ans avant JC. Avant la période hispanique, les fibres végétales utilisées provenaient principalement du yucca, de l'agave, du palmier ou de plantes succulentes, aussi un  peu du coton cultivé dans les plaines du Sud au climat plus chaud.

Les vêtements originaux de ces peuples étaient principalement :     

 - le  quechquemitl ,  vêtement porté par certaines ethnies autochtones du Mexique depuis la période préhispanique. Il consiste généralement en deux morceaux de tissu rectangulaire, souvent tissés à la main, qui sont cousus ensemble pour être porté généralement en tombant sur les épaules. Il peut s'agir de divers tissus, souvent tissés de manière complexe et très décorés, le plus souvent de broderies. Au cours de la période préhispanique, seules les femmes de haut rang social pouvaient le porter.


- le huipil sorte de blouse très richement ornée est sans manches mais elle est très large pour couvrir une partie des bras



- le rebozo, sorte d'étole rectangulaire qui peut être porté en foulard (comme le fait Frida Kahlo) ou peut être enroulé et noué autour du corps pour aider à porter les enfants ou les objets lourds.

- les fajasceintures tissées par les femmes Mayas faisant partie des vêtements car utilisée pour  faire tenir les cortes (les jupes).
- le sarape, grande pièce de tissu multicolore originellement en laine, qui fait partie du costume traditionnel de l'époque précolombienne.
***
Après la conquête espagnole, l''industrie textile a évolué avec l'apport de nouvelles matières suites à l'arrivée des vers à soie et des moutons (laine, soie) et de nouveaux métiers à tisser à pédales, permettant un tissage beaucoup plus large.
Aujourd'hui, si vous allez au Mexique ou au Guatemala, vous trouverez moult pièces tissées, multicolores, mais on est vraiment loin des vêtements originaux, que j'ai préféré représenter dans ce post,  en m'appuyant notamment sur des photos émanant du Musée du Textile d'Oaxaca.
Marchés d'aujourd'hui au Guatemala

28 février 2019

La lecture, c'est très chouette, de la Librairie la Rose des Vents

En voilà une belle surprise à laquelle je ne m'attendais vraiment pas : j'ai trouvé aujourd'hui dans ma boite aux lettres un très beau marque-page, ode à la lecture, que m'envoie, en retour, 
la libraire de La Rose des Vents de Dreux...
 Geste très sympa, magnifique timbre, et encore une fois la joie du partage et de la communication !
merci beaucoup Frédérique !