18 janvier 2019

EA39 - Ardentes épices du pays de la Reine de Saba de Jean-Paul

En route pour l'Ethiopie et son mélange d'épices appelé  mitmita , très piquantdixit Jean-Paul,
référence cosmopolite incontesté en termes d'épices du monde !
Merci Ursu!
Cousin du berberé, le mitmita est un mélange très relevé d'épices se composant de piments pili-pili ,  graines de cardamome, graines de kororima ou autres poivres, clous de girofle, cumin et sel d'Assal.

Très piquant et très chaud, il fait intrinsèquement partie de la cuisine éthiopienne.


        Recette pour obtenir le berberé                         Marché aux piments à Addis-Abbeba en 1913


17 janvier 2019

T79 - Merveilleux papillons, de Chantal

Et voici tout en bleu, en dentelle et paperolles les très beaux papillons venus d'Echillais 
jusqu'à moi pour me présenter les bons voeux de Chantal.
Le choix du magnifique timbre "dentelle papillon au poinct de tulle" est absolument pertinent :
quelle belle combinaison des thèmes qui nous sont chers !

Je suis vraiment comblée par cette enveloppe : un grand merci à toi !
L'enveloppe comportait au dos un extrait de la très belle poésie de Gérard de Nerval
 sur les papillons ; je vous la mets ici, complète. 

Les Papillons

- I -

De toutes les belles choses
Qui nous manquent en hiver,
Qu'aimez-vous mieux ? - Moi, les roses ;
- Moi, l'aspect d'un beau pré vert ;
- Moi, la moisson blondissante, 
Chevelure des sillons ; 
- Moi, le rossignol qui chante ; 
- Et moi, les beaux papillons !

Le papillon, fleur sans tige,
Qui voltige,
Que l'on cueille en un réseau ;
Dans la nature infinie,
Harmonie
Entre la plante et l'oiseau !...

Quand revient l'été superbe, 
Je m'en vais au bois tout seul :
Je m'étends dans la grande herbe,
Perdu dans ce vert linceul. 
Sur ma tête renversée,
Là, chacun d'eux à son tour,
Passe comme une pensée 
De poésie ou d'amour !

Voici le papillon 'faune'
Noir et jaune ; 
Voici le 'mars' azuré, 
Agitant des étincelles
Sur ses ailes
D'un velours riche et moiré.

Voici le 'vulcain' rapide,
Qui vole comme un oiseau :
Son aile noire et splendide
Porte un grand ruban ponceau.
Dieux ! le 'soufré', dans l'espace,
Comme un éclair a relui...
Mais le joyeux 'nacré' passe,
Et je ne vois plus que lui !

- II -

Comme un éventail de soie,
Il déploie 
Son manteau semé d'argent ;
Et sa robe bigarrée
Est dorée 
D'un or verdâtre et changeant.

Voici le 'machaon-zèbre', 
De fauve et de noir rayé ; 
Le 'deuil', en habit funèbre,
Et le 'miroir' bleu strié ; 
Voici l''argus', feuille-morte, 
Le 'morio', le 'grand-bleu',
Et le 'paon-de-jour' qui porte
Sur chaque aile un oeil de feu !

Mais le soir brunit nos plaines ;
Les 'phalènes' 
Prennent leur essor bruyant, 
Et les 'sphinx' aux couleurs sombres, 
Dans les ombres 
Voltigent en tournoyant.

C'est le 'grand-paon' à l'oeil rose
Dessiné sur un fond gris,
Qui ne vole qu'à nuit close,
Comme les chauves-souris ;
Le 'bombice' du troëne,
Rayé de jaune et de vent,
Et le 'papillon du chêne'
Qui ne meurt pas en hiver !...

Voici le 'sphinx' à la tête
De squelette,
Peinte en blanc sur un fond noir,
Que le villageois redoute, 
Sur sa route, 
De voir voltiger le soir.

Je hais aussi les 'phalènes',
Sombres hôtes de la nuit, 
Qui voltigent dans nos plaines
De sept heures à minuit ; 
Mais vous, papillons que j'aime,
Légers papillons de jour, 
Tout en vous est un emblème 
De poésie et d'amour !

- III -

Malheur, papillons que j'aime,
Doux emblème,
A vous pour votre beauté !...
Un doigt, de votre corsage,
Au passage,
Froisse, hélas ! le velouté !...

Une toute jeune fille
Au coeur tendre, au doux souris,
Perçant vos coeurs d'une aiguille,
Vous contemple, l'oeil surpris :
Et vos pattes sont coupées
Par l'ongle blanc qui les mord,
Et vos antennes crispées
Dans les douleurs de la mort !...



Gérard de Nerval (1808-1855)

D113 - Une dentellière célèbre, de Frédérique

Grande joie aujourd'hui en ouvrant la boite aux lettres : j'y ai reconnu un mail-art de Fred 
et cela me fait très plaisir ! Cette jolie dentellière peinte par Vermeer vient me porter
 ses bons voeux pour l'année nouvelle. 
Merci Fred!

Sur ta carte, tu évoques ta découverte du Conservatoire de la Dentelle de Bayeux que tu as récemment visité :  tu m'as donné envie d'aller le voir, dès que j'aurai l'occasion de passer en Normandie. 

16 janvier 2019

EL78 - En procession, de Nicole

Aujourd'hui j'ai reçu une très jolie carte de voeux de la part de Piggy 
avec cette composition originale d'une procession d'éléphants sur la terre d'Afrique. 
Merci Nicole : tes collages sont toujours très originaux !

15 janvier 2019

EA38 - Rouge betterave, de Jean-Paul

Jean-Paul a une imagination débordante : je ne sais pas où il va chercher tout cela ... 
mais là, c'est vrai qu'on est à la limite tout de même de ce qu'il convient d'appeler une épice.

Utiliser de la poudre de betterave rouge pour remplacer le sucre, pourquoi pas ?  mais c'est surtout pour la couleur qu'elle peut donner à toutes les préparations liquides qu'elle est appréciée
ou encore pour faire des cosmétiques maison, autre utilisation possible.

En cuisine elle peut être associée à du curcuma, des graines de moutarde et du fenugrec pour vos mélanges d'épices, On peut la retrouvera aussi dans le curry ou le tandoori.

Merci Ursu!

14 janvier 2019

T78 - Plaisir de voir tomber la neige, de Françoise

Que de flocons et de jolis cristaux autour d'eux!
Quel émerveillement avec ce spectacle  pour la famille ours venue me présenter
 les bons voeux de Françoise 
Merci Zarou, ils sont très chouettes ces ours blancs!

13 janvier 2019

Recherche de Mail-Artistes Textiles, à l'international

Avis de recherche de mail artistes textiles à l'international
Notices to search for artists in textile postal art abroad
Suchanzeige von Künstlern in der Postkunst Textilien im Ausland
Parere di ricerca di artisti in arte postale tessile all'estero
Aviso de búsqueda de artistas en arte postal textil en el extranjero
A notificação desejada de artistas em arte de correio têxtil no estrangeiro
Kunstenaars gezocht bericht in textiel mail art buitenland
Artiști vroia observa cu produse textile mail art in strainatate
芸術家の国外の織物メール芸術での欲せられる通知
艺术家的通缉告示,纤维艺术在国外的邮件
 требуемое уведомление художников в текстильном искусстве почты за границей


Depuis bientôt trois ans, essentiellement en France, j'ai l'immense chance d'avoir de très nombreux correspondants pratiquant l'art postal avec des techniques tellement variées et si riches de créativité, que c'est toujours un immense plaisir pour moi de trouver leurs cartes ou enveloppes dans ma boite aux lettres. Au fil des ans, j'ai pu nouer ainsi de forts liens d'amitié, avoir de très beaux échanges avec eux : je les en remercie encore et toujours et nos échanges vont continuer, bien entendu.

Cependant, vous, fidèles de ce blog, savez combien j'aime m'exprimer par le biais du textile sous toutes ses formes et aussi combien j'aime créer autour et avec les timbres postaux : alors vous comprendrez ma démarche et n'en serez pas surpris.

Avec mon tout nouvel appel relatif aux "Tissus traditionnels et parures des peuples du monde", cette année j'aimerai aller plus loin dans cette voie car très peu de mes amis mail-artistes actuels pratiquent vraiment de l'art postal textile, c'est-à-dire :
  • avec ou sur du tissu,
  • et/ou avec des fibres textiles (fils, cotons, chanvre, lin, ficelle, laine, jute, ...)
  • et/ou avec des embellissements textile (rubans, galons, passementerie, dentelles, croquets, ...)
  • et/ou avec du matériel nécessaire à la couture (boutons, agrafes,  pressions, biais, dentelles...)
  • et/ou avec de la broderie à la main, voire à la machine.
C'est vrai que c'est une activité très chronophage et que cette difficulté en effraie ou rebute beaucoup.
Mais j'y crois et c'est pourquoi je rédige ci-dessous une annonce en plusieurs langues pour trouver de nouveaux mail-artistes à France ou à l'étranger, pratiquant véritablement l'art postal textile. 

J'aimerai notamment pouvoir correspondre avec des habitants de pays où la broderie est encore un art très développé comme l'Italie, l'Espagne et le Portugal, les Pays d'Europe Septentrionale, les Pays de l'Est, l'Asie du Sud Est et le Japon, certains pays d'Afrique, les pays d'Amérique Centrale et du Sud, la Réunion et Madagascar, l'Australie... et sûrement plein d'autres. 

Alors si cela vous intéresse, n'hésitez pas, lancez-vous! Réponse assurée : je peux m'exprimer, pour quelques mots,  en anglais ou en allemand



Notices to search for artists in textile postal art abroad

Textile postal art, consists of the exchange of envelopes or cards realized:
-with or on fabric;
-and/or with textile fibres (yarn, cotton, hemp, flax, string, wool, jute...)
-and/or with textile embellishments (ribbons, stripes, trimmings, lace, croquets...)
-and/or with sewing equipment (buttons, staples, pressures, bias, lace...)
-and/or with embroidery by hand, or even with machine.

In particular, I would like to be able to correspond with people from countries where embroidery is still a highly developed art such as Italy, Spain and Portugal, Northern European Countries, Eastern Countries, Southeast Asia and Japan, some African countries, Central and South America, Réunion and Madagascar, Australia... and surely many others. So if you’re interested, go ahead. 
Assured answer. I can speak for a few words in English or German.

BEFOREHAND THANK YOU!

***
Suchanzeige von Künstlern in der Postkunst Textilien 
im Ausland

Die Postkunst Textilien(Textilindustrie), besteht aus dem Austausch von Umschlägen oder von Karten, der realisiert ist:
-Mit oder auf Gewebe;
-Und/oder mit Textilfasern (Fäden, Baumwollen, Hanf, Leinen, Schnur, Wolle, Jute, ...)
-Und/oder mit Verschönerungen Textilien (Bänder, Hutbänder, Posamenten, Spitzen, Krockets)
-Und/oder mit dem für das Nähen notwendigen Material, Knöpfe, Drücken, Umwege, Spitzen,...)
-Und/oder mit der Stickerei in der Hand, sogar hat die Maschine.

Ich könnte besonders mit Landesbewohnern entsprechen gern, wo die Stickerei noch eine sehr entwickelte Kunst ist wie ist Italien, Spanien und Portugal, Länder Nördlichen Europas, Ostländer, Südasiens und Japan, gewisse Länder von Afrika, zentralem und südlichem Amerika, der Versammlung und Madagaskar, Australien und sicher viele andere.
Dann, wenn das Sie interessiert, zögern Sie nicht, stürzen Sie sich! 
Versicherte Antwort. Ich kann mich für einige Wörter auf englischer Sprache oder auf deutscher Sprache ausdrücken.

IM VORAUS DANKE!

***
Parere di ricerca di artisti in arte postale tessile all'estero

L'arte postale tessile, consisti nello scambio di buste o di carte realizzate :
-con o su del tessuto;
-et/ou con le fibre tessili (figlio, quotiamo, canapa, Lino, spago, lana, iuta,...) 
-et/ou con gli abbellimenti tessili (nastri, galloni, passamaneria, merletti, croquet,...) 
-et/ou col materiale necessario al cucito (bottoni, graffe, pressioni, obliquità, merletti,.....) 
-et/ou col ricamo alla mano, ha addirittura la macchina.

Amerei potere corrispondere con gli abitanti di paese particolarmente dove il ricamo è ancora un'arte molto evoluta come l'Italia, la Spagna ed il Portogallo, i Paesi di Europa Septentrionale, i Paesi dell'est, l'Asia del Sud È ed il Giappone, certi paesi dell'Africa, l'America centrale e del Sud, la Riunione e Madagascar, l'Australia... e sicuramente pieno di altri.Allora se ciò vi interessa, non esitate, lanciatevi! Risposta assicurata. Posso esprimermi per alcune parole in inglese o in tedesco.

DI ANTICIPO GRAZIE!


***
Aviso de búsqueda de artistas en arte postal textil 
en el extranjero

El arte postal textil, consiste en el intercambio de sobres o de tarjetas(mapas) realizado:
-Con o sobre tejido;
-Y\o con fibras textiles (hijos(hilos), algodones, cáñamo, Lino, cuerda fina, lana, yute)
-Y\o con embellecimientos textiles (cintas, galones, pasamanería, encajes, croquet)
-Y\o con material necesario para la costura (botones, corchetes(grapas), presiones, rodeos, encajes)
-Y\o con bordado en la mano, incluso tiene la máquina.
Particularmente me gustaría poder escribirme con habitantes de país dónde el bordado está todavía un arte muy desarrollado como Italia, España y Portugal, los Países de Europa Septentrional, Países del este, Asia del Sur es y Japón, ciertos países de África, América central y del Sur, la Reunión y el Madagascar, Australia y seguramente lleno otros. ¡ Entonces si esto le interesa, no vacile, láncese! . Respuesta asegurada. Puedo expresarme para algunas palabras en inglés o en alemán

¡ POR ANTICIPADO GRACIAS!

***
A notificação desejada de artistas em arte de correio têxtil 
no estrangeiro

A arte de correio têxtil, consiste na troca de envelopes ou cartões percebida:
-Com ou em algum tecido);
-E/ou com fibras têxteis (filhos , algodões, linho, linha, lã, juta,...)
-E/ou com embelezamentos têxteis (tiras, faixas (tranças), trance, ata, croques, ...)
-E/ou com o equipamento necessário para a costura (botões, ganchos , usam espartilho pressões, preconceitos)
E/ou com o bordado na mão, até mesmo tem a máquina.

Eu gostarei eu posso corresponder em particular com habitantes de país onde o bordado é outra arte muito desenvolvido como a Itália, Espanha e Portugal, os Países de Europa Do norte, os países Orientais, a Ásia Sudeste e Japão, certos países de África,  América Central e do Sul, Reunião  e Madagáscar, a Austrália e certamente altura de outros. Então se o interessar, não hesite, colisão !
Resposta assegurada. Eu posso me expressar para algumas palavras em inglês ou em alemão.

OBRIGADO ANTERIORMENTE!

***
Kunstenaars gezocht bericht in textiel mail art buitenland

De textielindustrie mail art, bestaat uit de uitwisseling van enveloppen en kaarten gerealiseerd:
- met of op enkele fabric(weefsel);
- en/of textielvezels (zonen(schroefdraad), cottons, hennep, linnen, garen, wol, jute)
- en/of met textiel versieringen (linten, stripes(vlechten), veters, kroketten)
- en/of met het materiaal(apparatuur) die nodig is voor het naaien (knopen, haken(nietjes), drukken, asymmetrie, veters)
e-n/of met het borduursel in de hand, heeft zelfs de machine

Ik wil ik zou in het bijzonder overeen met inwoners van het land waar het borduurwerk is een kunst erg ontwikkeld zoals Italië, Spanje en Portugal de landen van Noord-Europa, de Oost-Europese landen, Zuidoost-Azië en Japan, bepaalde landen in Afrika, Midden- en Zuid-Amerika, Reunion(vergadering) en Madagaskar, Australië en zeker hoogte van anderen.
En als het u interesseert, aarzel niet, Dash! 
Verzekerdeantwoord. Ik kan mezelf uitdrukken voor sommige woorden in het Engels of in het Duits

Op voorhand bedankt!

***
Artiști vroia observa cu produse textile mail art
 in strainatate

Poșta textile arta, constă din schimbul de plicuri sau carduriisi dadu seama:
-cu sau pe unele fabric(țesut);
-și/sau cu fibre textile (fiii(filetele), cottons, canepa, inul, filet, lână, iută)
-și/sau cu material textil triluri (panglici, dungi(cosițe), împletiți, dantele croquets)
-și/sau cu materialul(echipament) necesare pentru cusut (butoane, carlige(capse), presiunile, distorsiunilor, dantele)
-și/sau cu broderie în mână, chiar a mașinii

As vrea as putea in special corespunde cu locuitorii tarii unde este un alt arta de broderie foarte dezvoltat ca Italia, Spania și Portugalia, tarile din Europa de Nord, tarile estice, Asia de Sud-Est și Japonia, unele țări din Africa, America Centrală și de Sud, Reuniune și Madagascar, Australia și desigur înălțime de alții.
Apoi dacă nu vă interesează, nu ezitati, dash! Asigurată răspuns
I can express myself pentru unele cuvinte în limba engleză sau în limba germană.

În prealabil vă mulțumesc!
***
 芸術家の国外の織物メール芸術での欲せられる通知

私は1が欲しい特に刺しゅうがもう1つの非常にイタリアとして開発された芸術である国、スペインとポルトガル、北ヨーロッパの国、イースタン国の住民、東南アジアと日本、中央アフリカのある特定の国と南アメリカ、リユニオン(ミーティング)とマダガスカル、オーストラリアと確かに他のものの高さと一致することができる. それならもしそれがあなたに興味を持たせるなら、ためらって、急いで行かないでください(発射してください)! 確実な(被保険者)の答え
私は若干の言葉のために英語あるいはドイツ語で私自身を表現することができます

あらかじめありがとうございます!

***
艺术家的通缉告示,纤维艺术在国外的邮件

在纺织业邮件的艺术作品,包括交换信封或卡片(地图)实现的:
同上或在某些结构(组织);
和/或与纺织纤维(儿子(线程), cottons 、大麻、亚麻、丝、羊毛、黄麻)
和/或与  纺织品(色带、条纹(编织)、编织、鞋带 )
和/或与材料(设备)所需的缝纫(按钮、挂钩(订书钉装订)、压力、偏见、鞋带)
和(或)用绣花的手,甚至有的机器

我想我可以在特定的相对应,居民所在国绣花是另一种艺术非常发达,意大利、西班牙和葡萄牙的国家,北欧、东欧国家、东南亚、日本等一些国家的非洲、中美洲、南美洲、留尼汪岛(会议)、马达加斯加、澳大利亚和其他国家的高度肯定。
然后,如果您感兴趣,请不要犹豫,破折号(发射)! 有保证的(被保险人)答案
我可以表达我个人的一些词在英语或德语

提前感谢您的参与!

***
 требуемое уведомление художников в текстильном искусстве почты за границей

Текстильное искусство почты, состоит из обмена конвертами или карты (карты) поняли:
С или на некоторой ткани (ткань);
И \ или с текстильными волокнами (сыновья (нити), хлопки, гашиш, Полотно, нить, шерсть, джут)
И \ или с текстильными приукрашиваниями (ленты, полосы (шнурки), шнурок, шнурки, крокеты)
И \ или с материалом (оборудование) необходимый для шитья (кнопки, крюки (основные элементы), давления, уклоны , шнурки)
И \ или с вышивкой в руке, даже имеет машину

Я хотел бы я мог бы в особенности переписываться с жителями страны, где вышивка - это другое искусство, очень развитое как Италия, Испания и Португалия, Страны Северной Европы, Восточных стран, Юго-восток Азия и Япония, некоторые страны Африки, Центральной и Южной Америки, Воссоединения (Встреча) и Мадагаскара, Австралии и конечно высота других. Затем если интересует вас, не колеблются, черта (запуск)!
Уверенный (Застрахованный) ответ. Я могу выражаться для некоторого количества слов по-английски или по-немецки.

ЗАРАНЕЕ СПАСИБО!

12 janvier 2019

Joli flocon brodé sur papier, de Michèle

Et voici une nouvelle carte de voeux fort originale, tant dans la couleur de fond, que pour ce flocon brodé au point de croix sur une sorte de canevas papier.

Quelle jolie manière d'interpréter le temps d'hiver et son pale soleil. J'apprécie aussi beaucoup
 la frise papier de motifs en rapport avec Noel,  découpés à l'emporte-pièce.
Merci beaucoup Michka !

Voeux en rouge et beige, de MailAnnie

Oh encore un trésor textile dans ma boite aux lettres : aujourd'hui c'est Mailannie qui a trouvé des échantillons divers de tissus, des rubans , en beige et blanc sur fond rouge,
 pour composer cette très belle carte de voeux.
Et pour couronner le tout, elle y a joint une petite colombe venue apporter la paix sur le monde ! Merci et bravo MailAnnie!

Joli tout-en-papier de France


Il n'y a pas à dire : France est vraiment douée pour de telles compositions !  c'est avec un "pêle-mêle" de papiers tout à fait  harmonieux qu'elle vient me présenter ses meilleurs voeux.
Merci Florence, c'est très sympa!

11 janvier 2019

Dites-le avec le coeur, de Dani

Comme je reconnais bien là la grande générosité de Dani !
Dans une enveloppe très jolie calligraphiée, mais hélas biffée par la Poste, 
j'ai trouvé une jolie carte comportant l'image d'un ouvrage au point de croix 
avec le patron associé au verso, émise par le Mécénat Chirurgie Cardiaque (*).  
"Ayez du coeur pour qu'ils en aient un !" "de fil en aiguille "
cet intitulé là était vraiment fait pour moi : un très grand merci Dani 

Ainsi des petites "léontines" ont pu être opérées et voir leur qualité de vie améliorée. 

(*) Mécénat Chirurgie Cardiaque opère des enfants défavorisés atteints de malformations cardiaques vivant dans des pays où les interventions chirurgicales, nécessaires pour les sauver, sont impossibles faute de moyens techniques ou financiers. 
​Hébergés dans des familles d’accueil et opérés dans 11 centres chirurgicaux en France, 3000 enfants ont été opérés depuis la création de l’Association en 1996. 


Voeux à la japonaise, de Stéphane

En espérant avoir fait la photo dans le bon sens pour que les idéogrammes de l'écriture 
japonaise soient lisibles pour les puristes,  voici la lettre que m'adresse l'ami Stéphane dans une enveloppe très joliment timbrée.
C'est en fait une pochette cadeau qui contient des modèles de broderie que Qiu avait 
conservés pour mon seul usage : je suis très touchée  de cette attention délicate 
et je te remercie aussi pour tes bons voeux.

10 janvier 2019

Ombre portée sur calligraphie, de Maryse

Comme je suis gâtée par Maryse : elle me fait la joie de m'adresser ses voeux 
sur un mail-art totalement couvert d'une calligraphie absolument délicate et géniale ; 
 une belle élégante s'en détache en ombre portée sur un fond sépia, 
avec des beaux pleins et déliés à l'encre de couleur pour écrire à l'infini 
ses voeux pour l'année nouvelle.
Comme toujours avec Tara, c'est soigné, recherché et très abouti : 
je suis enthousiasmée et je te remercie infiniment pour ce cadeau !

EA37 - Les épices kefta, par Jean-Paul

La science de Jean-Paul en matière d'épices du monde a encore frappé ! 
Merci Ursu!
Voici un mélange d'épices composé de piment doux, cannelle, cumin, menthe, rose et piment fort.
Parce qu'elles sont parfumées avec ce mélange d'épices, le nom de kefta a été donné par extension aux boulettes de viande hachée  l'on trouve en Afrique du Nord bien sûr, mais pas seulement : on en trouve également dans les Balkans, dans le sous continent indien et dans le Moyen-Orient.

Le mélange kefta s'utilise sur des viandes blanches, des légumes ou encore le riz ou les pâtes.
Il fait fureur sur les pommes de terre, en fin de cuisson.
Ce mélange n'est pas piquant mais très parfumé : il donnera un coté oriental à vos plats.

9 janvier 2019

Le grand bleu pour des voeux, de Corinne

Dans ma boite aux lettres  j'ai également trouvé aujourd'hui un joli marque-pages/carte de voeux,
 tout en bleu, avec un gaufrage sur le fond où s'inscrit le millésime 2019, très sympa
Merci Lysemartin pour cette carte originale !

EA36 - Molo...quoi? ...molokheya , de Jean-Paul

Encore une curiosité que me révèle l'insatiable Ursu, maître es-épices du monde ! 
Merci  Ursu !

C'est sous la forme d'une poudre ou de  feuilles séchées que l'on trouve cette épice, en fait c'est une variété d'épinards sauvages, la plante originale s'appelle corète ou corète potagère. On peut la trouver aussi sous forme de feuilles fraîches, qu'il convient de hacher menu pour l'intégrer dans les préparations.


Cette fois,  c'est le plat  tunisien traditionnel de la molokheya, dont la  recette utilise cette plante, qui a donné son nom à l'épice. Si la molokheya ou mouloukhia ne paraît pas ragoutante à première vue, ce plat est un pur délice pourtant.

La molokheya est préparée pour le premier jour de l'année musulmane afin d'avoir une année paisible et pleine de bonheur mais cette pratique n'a rien de religieux. En Tunisie ce plante est consommé après un deuil et le jour de fête de la fin du ramadan.

La corète est moins cultivée pour ses qualités gustatives que pour le textile (tiens on y revient !). En effet on emploie la tige de la plante comme fibre de jute, surtout en Asie mais aussi en Europe. En France elle a été beaucoup utilisée jusqu'au 18e siècle, ensuite elle a quasiment disparu.

D112 - Quelle élégance Madame, de Martine

Dans ma boite à lettres du jour, une très jolie surprise de Martine : 
le n°7 de la série "La mystérieuse sur la lagune" 

Avec moult rubans, de la dentelle ancienne et un collage papier, Martine a réalisé cette 
magnifique dame, bien élégante, pour m'apporter ses bons voeux 
C'est très réussi : bravo et merci Martine !

8 janvier 2019

Des voeux apportés par les rois mages, de Roland

Dans une seconde enveloppe toute dorée et décorée, Roland m'adresse ses bons voeux

 avec Gaspard, Balthazar, Melchior comme ambassadeurs
et, à l'intérieur,  se cache un chromo avec une fleur en tissu rose, superbe!
merci Roland!

Papillon, mandala et Père Noël alsacien, de Roland

Roland me gâte en m'adressant deux beaux mails-arts :
tout d'abord pour Noël un beau papillon et un joli mandala sur une enveloppe dessinée de sa main
 et un chouette Père Noel à accrocher dans le sapin, crocheté par sa fille 
il est vraiment chou : merci Roland !

D111 - Dentelles d'or , de Marcelle

Dans ma boite à lettres aujourd'hui je trouve une bien jolie fantaisie :
Quelle belle dentelle de papier doré pour cette enveloppe contenant les bons voeux 
de Marcelle pour l'année nouvelle!
(miam, miam, cela sent déjà la galette des rois...) 
Merci beaucoup Marcelle : belle année créative à toi aussi !

Vivre pleinement et dignement partout en France !

Je poste rarement des chansons qui me touchent mais, là, je ne peux me taire. 

Fille de la campagne qui n'ait connu qu'une institutrice dans ma petite école de village, avec trois niveaux dans chaque classe, je garde un souvenir émue de cette dame, aujourd'hui centenaire. Elle m'a tellement appris, au-delà même des programmes officiels.

Heureusement j'habitais en Seine-Et-Oise, devenue le département des Yvelines, ce qui n'est pas vraiment la campagne profonde : aujourd'hui c'est devenu un village-dortoir sans aucun commerce ni service public, où la municipalité se bat bec et ongles pour attirer de nouveaux habitants afin de conserver son école.
Paris n'est pas la France. N'oublions pas tous ceux qui ont choisi de vivre dans ce qu'il est de bon ton de nommer maintenant "les territoires" mais que je préfère appeler la campagne.

Le poète a toujours raison ! Merci Gauvain pour ta si belle chanson, tellement d'actualité. 

En abordant le problème de la fermeture des écoles primaires de campagne, elle sous-tend le malaise grandissant des villageois là où tous les services publics se retirent, là où il faut faire de plus en plus de kilomètres pour accéder aux services publics minimaux qu'ils sont en droit d'attendre. 

Un village sans école, c'est un village qui meurt, c'est la vie qui s'en va !

Vidéo de sa chanson "Les oubliés" dont voici  les paroles 

7 janvier 2019

D110 - Artisanat d'art avec la dentelle de Calais

Quelle joie de recevoir un tel mail-art de la part de Michel : il a composé à mon intention une merveilleuse enveloppe où un tissu bordé de guipure et un morceau de dentelle ancienne ont été teintés de bleu artisanalement.
Ils servent de fond et d'écrin à ce merveilleux timbre comportant de la vraie 
dentelle de Calais,  de couleur grenat que j'adore.
Au-dessus du timbre figure une petite broderie en forme d'aumonière, avec une esperluette, 
comme un clin d'oeil à l'un de mes envois précédents.

Un grand merci à toi, Michel, pour ces voeux qui me comblent.

6 janvier 2019

9e JMFTA - Exposition des mails-art envoyés à Virieu

Hier se tenait dans les locaux de l'association Esperluette de Victoria Saïz l'exposition d'environ 
deux cents mails-art qu'elle a reçus dans le cadre de la 9e JMFTA organisée par Tony Mazzochin.

Sur le site de Tony, par ce lien, vous pouvez voir son magnifique reportage photos. 
Il rend bien compte à la fois le goût de la maîtresse des lieux pour mettre en valeur les oeuvres, 
 mais aussi la richesse, le foisonnement, la créativité de toutes ces personnes qui, de pays différents, sont unies par la même douce folie, le même goût pour l'écriture, le dessin ou tout autre mode d'expression débridée et spontanée.
toutes ces photos sont de Tony Mazzochin
  Merci Tony, merci Victoria  pour cette belle aventure !

Préparons-nous : la 10  JMFTA est déjà annoncée pour le 3ème jeudi de novembre 2019 : 
il ne nous restera qu'à en connaître les modalités pratiques !

Le vieil olivier et la diva, pour Dominique

Cette saison, dans le cadre du 2e challenge mail-art de la MJC ayant pour thèmes les arbres, nous devions partir d'un des timbres de la magnifique série éditée en 2018 par La Poste sur le sujet.

Et c'est un très jolitexte d'Ambroise Héritier magnifiquement illustré qui m'a inspirée pour faire écho au timbre "olivier" choisi pour Dominique, toute nouvelle venue au mail-art textile
© Ambroise Héritier
Hébergée par un olivier quadricentenaire, une cigale témoigne de son admiration pour son hôte réputé éternel. Confidences.

«A l’instant même où mes grands yeux tout neufs ont vu le jour, j’ai été frappée par sa robustesse. Un monument tortueux vêtu d’une écorce craquelée et coiffé d’une chevelure vert argenté que le mistral agitait sans cesse. Lui, c’était l’olivier. Il allait devenir mon unique planète et sa petite garrigue alentour mon univers tout entier. C’était au matin de ce 8 juin, premier jour du reste de ma courte vie au pied d’une éblouissante montagne de calcaire dans le Midi.
Je me présente, je suis la cigale grise. Cicada orni pour les savants. En vérité, je ne suis pas vraiment née aujourd’hui mais je ne suis une cigale aboutie, un imago pour être précise, que depuis quelques heures.

Il est mon père végétal. La nuit dernière, j’étais encore une nymphoïde aveugle. Puis je suis sortie de terre et j’ai grimpé sur le premier support venu, un colosse solide et rassurant, mon olivier. Cela faisait presque quatre ans que je vivais sous terre à ses pieds sans même le savoir. Larve d’insecte j’ai grandi par étapes. J’ai survécu à cinq mues laborieuses dans le noir le plus total au milieu des racines de mon protecteur. Cette vie souterraine insoupçonnée a duré près de 45 mois. Pourtant, de mon espèce, on ne connaît que la cacophonie amoureuse de l'été qui sert d’hymne à la Côte d’Azur et divertit les touristes sous les platanes des villages. Ce concert remarqué n’est pourtant que le sprint final de mon existence. C’est ce qui me reste à vivre à présent. Deux mois de chaleur et de vent à faire claquer mes cymbales à longueur de journée, à profiter un peu de mes ailes et à m’accoupler. Je suis un mâle, un enragé cancan comme écrivait Jean-Henri Fabre, le célèbre entomologiste provençal du XIXe siècle. Je vais mourir avec l’été. Je ne connaîtrai jamais le rude hiver que La Fontaine me promet pourtant avec ironie. Ni même les pommes mûres d’un tableau de Cézanne.

Tout ce que je sais des autres saisons vécues sous terre , des années écoulées et des siècles passés, je le tiens de mon olivier. Dès ma première minute de vie larvaire enfouie dans le sol, j’avais remarqué la formidable ambition terrestre de mon hôte. Il ancre solidement ses racines puissantes pour vivre là où il ne pleut presque jamais sur un sol qui n’en a quasiment que le nom. Cette assise peut atteindre six mètres de profondeur sur un rayon de douze mètres. Certaines racines sont si vigoureuses qu’elles gonflent même les flancs du tronc sous l’écorce. Au point de dessiner des plis grossiers sur le corps ancestral de mon olivier. Je me souviens les avoir arpentés en sortant de terre comme si c’étaient des arêtes et des crevasses.

Depuis ma loge de nymphe, j’ai longtemps grignoté ses délicieuses racines de surface. Celles qui alimentent la base de l’arbre et favorisent les souchets, sortes de boursouflures pourvues de bourgeons. Les rejets vigoureux qui en résultent sont utilisés depuis toujours par les peuples méditerranéens pour propager les oliviers remarquables. C'est aussi une façon naturelle de ressusciter des grands gels centennaux comme celui de février 1956. Mon olivier en porte encore des cicatrices tandis que la plupart de ses voisins ont été arrachés au lendemain de ce coup de massue climatique. Lui se souvient des 30 centimètres de neige qui ont fracturé ses branches, des - 20°C qui ont pétrifié ses rameaux et du mistral terrifiant qui emporta une partie de son feuillage brûlé par le froid. Déjà à l’époque, c’est son âge avancé qui lui a permis de résister vaillamment.

Quand il me prend dans ses bras,, je ne sais pas si je vis sur un végétal opiniâtre, un grand miraculé ou un être proprement surnaturel. Quoi qu’il en soit, ce vieillard sédentaire a traversé plus de 400 étés, soit 100 générations de cigales. Il en a vu passer des révolutions, des guerres et des incendies. Mais aussi des poètes, des amoureuses en robe longue et des enfants en souliers. Le lézard ocellé a su apprécier son ombre pour échapper au cagnard, la genette a arrosé son pied au passage et le hibou petit-duc a sifflé maintes sérénades en son cœur. Et moi, j’ose m’agripper cet après-midi à l’une de ses branches fines que je perfore de ma trompe toute neuve pour lui sucer un peu de sève. Oh, je ne lui fais pas bien mal, un picotement tout au plus qui devrait cicatriser rapidement. 

J’espère seulement ne pas porter en moi la bactérie tueuse . Quoi qu'il en soit, j’ai conscience de goûter un élixir qui ne me donnera pas les pouvoirs de son créateur. Cela ne me fera pas vivre plus longtemps. Mais ce jus de vie me donne l’énergie nécessaire à mon premier envol vers une branche plus robuste et mieux exposée. Je suis prête. Là, sous la chaleur du soleil, j’actionne mes cymbales comme si j’avais fait ça toute ma vie. Je suis le premier de la saison à chanter ma musique à plusieurs centaines de pulsations par seconde. Bientôt, mes voisins en feront autant. Voilà l’été ! Je suis arrivée trop tard dans la saison pour admirer les frêles inflorescences blanches que portent les jeunes rameaux âgés d’un an. Et je disparaîtrai trop tôt d’ici novembre pour admirer le mûrissement du vert au noir des belles olives. Autour de moi, c'est un peu l'entre-deux, des grappes de petits fruits en phase de nouaison, quand l’ovaire floral devient mini-olive.

Au temps pour lui, mon arbre produit bien moins de fruits que lors de ses belles années du temps de Napoléon. Passé 150 ans, le vieux sage s’apaise naturellement et n’ambitionne rien de plus qu’un avenir paysager et patrimonial, se tordant et se ridant chaque jour un peu plus. Au pire, il s’effondre sur lui-même après plusieurs siècles, épuisé par un parasite ou une malveillance. Alors, dans un élan admirable, il renaît de ses rejets et perpétue ainsi son souffle de vie, avec ou sans l’aide de l’homme. On dit que l’olivier le plus vieux du monde pousse en Crète depuis 3 000 ans. A Roquebrune-Cap-Martin, dans les Alpes-Maritimes, vit le plus ancien connu en France. Avec ses nombreux rejetons, il atteint 16 mètres de circonférence et serait plus ou moins contemporain de Jésus-Christ. Mais il est délicat de dater un olivier car son cœur est illisible et ne dessine pas de cernes annuels bien différenciés. 

L’olivier et moi formons le couple symbole des terres méditerranéennes. Notre point commun naît de notre plus criante différence : nous sommes tout deux sans âge. Alors que mon passage à la lumière est trop bref pour se compter en années, lui au contraire se joue du temps qui passe et se perd dans les siècles.»

Texte et photos © Ambroise Héritier
relayés dans un article de Jean-Philippe Paul dans Salamandre,  la revue de nature

Ginkgo biloba selon Goethe, pour Valérie

Toujours dans le cadre du 2e challenge de mail-art de la MJC de Palaiseau sur les arbres,
j'ai choisi cette poésie de Goethe écrite sur un parchemin, construit un peu comme un herbier pour illustrer le timbre sur le ginkgo biloba, cet arbre surprenant appelé aussi "arbre aux écus d'or".

J'espère que cela plaira à Valérie, nouvelle venue elle-aussi au mail-art textile.
Gingko biloba

« Dieses Baums Blatt, der von Osten
Meinem Garten anvertraut,
Giebt geheimen Sinn zu kosten,
Wie's den Wissenden erbaut,

Ist es Ein lebendig Wesen,
Das sich in sich selbst getrennt ?
Sind es zwei, die sich erlesen,
Daß man sie als Eines kennt ?

Goethe (version originale)


Gingko biloba

« La feuille de cet arbre, qui, de l’Orient,
Est confiée à mon jardin,
Offre un sens caché
Qui charme l’initié. 

Est-ce un être vivant,
Qui s’est scindé en lui-même,
Sont-ils deux qui se choisissent,
Si bien qu’on les prend pour un seul ? 

Pour répondre à ces questions,
Je crois avoir la vraie manière :
Ne sens-tu pas, à mes chants,
Que je suis à la fois un et double ? » 

Goethe (traduction de Henri Lichtenberger)

Quand pratiquer l'art postal devient un luxe...

Chers amis mail-artistes, je ne vous apprends sûrement rien en vous informant que La Poste a encore augmenté ses tarifs en ce début d'année 2019. Soit-disant qu'il s'agit là de nous garantir la même qualité de service alors que le volume de courrier  ne cesse de décroître!  
S'il est incontestable à l'heure des réseaux sociaux et du courrier électronique qu'il y a moins de courrier physique à traiter, la qualité du service n'est plus là pour les inconditionnels du courrier classique, et ce n'est certes pas le fait des facteurs, en bout de chaîne, qui ont pas mal de couleuvres à avaler,  eux aussi!

Il devient extrêmement difficile d'estimer à quel moment une lettre sera distribuée à son destinataire, et ce quel soit le prix du timbre utilisé... il arrive même que le courrier n'arrive plus du tout, ce qui a été le cas pour cinq de mes mail-arts en 2018!

En progressant de 0,10 €  chaque nouvelle année, tout est fait pour nous décourager de continuer à employer des vrais timbres pour affranchir nos enveloppes et pour nous pousser à utiliser les automates ou les impressions maison afin d'éditer des vignettes moins onéreuses mais particulièrement moches.

Tant pis! Je vais m'appliquer à bien rester sous les 20 grammes pour éviter d'avoir 
à affranchir doublement mes envois, mais...quand on aime on ne compte pas !
Continuer à pratiquer l'art postal sera mon luxe désormais.

5 janvier 2019

Joie et paillettes pour une année en bleu, de Gisèle

Gisèle s'est convertie en magicienne pour m'adresser ses voeux les meilleurs pour 2019
De la joie annoncée, du bleu qui brille, des étoiles au firmament, une plume pour évoquer l'écriture de bons mots et de poésie, le tout cousu à la machine, pour faire référence à ce que j'aime : 
Merci beaucoup de cette belle attention !

Le Père Noël et ses curieux lutins, de Jean-François

Quelle bien belle enveloppe je reçois aujourd'hui ! 
Ce Père Noël a manifestement eu lui aussi des problèmes de recrutement, 
mais je trouve ses nouveaux lutins fort charmants, néanmoins !
Merci Jean-François!