26 juillet 2018

Eléphants d'Afrique, vers Nadine - Carnet 16-5/2

Inspirée forcément par ce thème qui me tient vraiment à coeur, voici comment j'ai complété ce nouveau carnet-navette initié par Nadine, pour son second voyage. 

Malgré moi,  je suis revenue au textile, ne trouvant vraiment pas comment faire le fond de ma double page, avec des motifs sur papier, pour les spécimens d'éléphants que j'avais choisis de montrer, d'autant que je n'en suis pas riche.
 Disposant d'un magnifique coupon de tissu rouillé à souhait par mes soins il y a quelques années,
 je l'ai trouvé idéal pour faire la couleur de fond très ocrée, comme la latérite pulvérulente, 
dans laquelle les éléphants, mère et petit, aiment à se rouler 
Par contre pour la couverture de fin de carnet, c'est une peau d'éléphant qui m'a servi de fond, 
et avec le petit liseré de dentelle noire, j'avoue être assez contente du résultat.
Nadine, j'espère que ces magnifiques animaux te plairont autant qu'ils m'ont enchantée.
Il restera encore trois voyages à faire : à toi de jouer pour la prochaine double page
quand tu le voudras, il n'y a aucune urgence.

4 commentaires:

France Lacoste a dit…

Magnifique de créativité, une grande chaleur se dégage de ces oeuvres.
Bravo dentelle bleue !
France Lacoste

Marie a dit…

Je suis en admiration. C'est splendide. Tout : les couleurs, les images, les matières,...
Dis-moi, tu avais de la vraie peau d'éléphant ? (ou c'est une imitation).
Amitiés.
Marie

Nadine a dit…

Mais c'est magnifique dentelle bleue,je suis ravie à l'idée de recevoir cette merveille.
Tu es la reine du tissu,un tissu aux tons de rouille naturelle si je comprends bien.Que d'idées.
Alors Marie,tu penches pour de la véritable peau d'éléphant,bigre ,et la protection alors de nos animaux chéris.
J'ai hâte de le recevoir et t'avertis de suite.
Bon week-end à vous deux,bisous
Nadine

Nadine a dit…

Marie,France et moi même sommes admiratrices de ton travail dentelle bleue.
Un grand bravo à toi et merci de cet envoi arrivé en parfait état.
Toute mon amitié à vous partager,
Nadine.